Montpellier-Nice en direct : le leader a coulé à la Mosson

0
7

Au terme d’un match complet et maîtrisé, l’équipe de Michel Der Zakarian s’impose 3-1 contre Nice grâce à un doublé de Daniel Congré et un but de Laborde. Les Montpelliérains se relancent après leur défaite inaugurale contre Rennes. Pour les Aiglons de Vieira, c’est un premier coup d’arrêt à la fin d’un match bien terne.

La tentative de l’ancien Lyonnais est déviée par un défenseur, et passe ensuite devant deux-trois Niçois avant de sortir à côté du but.

Sambia envoie une passe éclair vers l’attaquant, qui se retourne et frappe immédiatement. Le ballon passe d’un rien au-dessus du but de Benitez.

L’attaquant danois, bien pris par les défenseurs montpelliérains, ne peut récupérer le ballon et se rend coupable d’un petit geste d’humeur sur Hilton. Carton jaune sorti par M. Gautier.

Dans un angle fermé, l’attaquant tente encore sa chance. Benitez est bien placé au niveau de son poteau et peut récupérer la balle.

Ndoye fait son apparition à la place de Lopes et devrait se positionner sur le flanc droit de l’attaque.

Omlin couvre proprement devant Dante. Après un petit instant de flottement, Montpellier a resserré la vis et n’offre plus d’occasions à leurs adversaires.

Sur un centre de Kamara, le Danois surgit enfin dans les six mètres et met le pied pour dévier très légèrement le ballon. Omlin est surpris, mais le ballon passe d’un rien à côté du but… Petite frayeur pour la Mosson.

Sur un coup-franc excentré, Gouiri rate son premier centre mais récupère le ballon. Le deuxième est le bon, avec Dante à la réception. En retard au marquage, Mendes dévie le ballon et ne laisse aucune chance à Omlin derrière… 3-1 !

Les hommes de Der Zakarian ne s’arrête pas et mettent une grosse pression sur le but de Benitez. De 20 mètres, Savanier a tout son temps pour armer et frapper fort. Le gardien se détend et sauve une fois de plus son équipe.

Alors que Nice poursuit son non-match et rend le ballon très rapidement à son adversaire, Montpellier repart vite vers l’avant. Et côté gauche, Delort centre vers Laborde, qui conclut de la tête… et tombe sur la transversale de Benitez, battu.

Savanier envoie une frappe puissante… touchée par Lopes, dans le mur. Ce sera donc un corner pour lui.

Le gardien est encore impeccable dans les airs, mais semble avoir des douleurs dans le dos au moment de relancer à la main.

Dans une position excentrée, le Montpelliérain tente quand même sa chance et il faut encore un Benitez vigilant à son premier poteau.

Dos au but, après une remise de Souquet d’une tête piquée, Delort se retourne et frappe… droit vers le but de Benitez. Le gardien niçois doit effectuer une belle parade.

Premier changement de Vieira pour cette deuxième mi-temps avec le profil plus offensif de Claude-Maurice à la place de Thuram.

Pas de temps additionnel, M. Gautier renvoie tout le monde dans les vestiaires. Montpellier mène logiquement au score grâce à un joli mouvement collectif conclu par Laborde. Nice n’y est pas du tout pour le moment offensivement.

Sur une belle ouverture de Dante, le Serbe n’a pas d’autres choix que de prolonger le ballon pour empêcher Atal de le récupérer. Mais sur le corner, Thuram commet une faute et rend le ballon au MHSC.

Premier carton jaune du match contre le Niçois après un petit croche-patte au niveau de la ligne médiane.

Pour le moment, Nice a du mal offensivement à trouver des espaces et des solutions, à l’image de Rony Lopes, qui ne parvient pas à se défaire vraiment du marquage adverse.

Savanier ne réussit pas à mettre ses coéquipiers en bonne position, et les Aiglons remontent finalement avec le ballon.

Après une chandelle de Congre, Omlin s’apprête à récupérer le ballon. Lees-Melou veut aller au duel, mais Hilton lui coupe la trajectoire. Pas de faute ni pour M. Gautier, ni pour la régie vidéo.

Il est frappe très rentrant. Omlin boxe simplement le ballon au loin et dégage son équipe.

À distance, le latéral a un peu de place et envoie une frappe qui part plutôt bien. Mais elle est déviée en corner par un défenseur, et Nice n’en profite pas.

Après une magnifique action collective de Montpellier, le gardien argentin doit intervenir par deux fois, d’abord sur une tête puis sur un tir à bout portant de Laborde.

Sur un coup-franc excentré, le ballon est envoyé vers l’attaquant niçois. Mais gêné par Hilton, il ne peut dominer le ballon, qui passe largement au-dessus du but.

Sur une très belle remise de Delort, Laborde est à la limite du hors-jeu et peut armer sa reprise en demi-volée. Mais Benitez intervient proprement sur sa ligne. Ça tient encore pour Nice.

En dehors de la surface, côté droit, dans une position compliquée, l’attaquant décoche malgré tout une frappe sèche. Benitez est sur la trajectoire et capte, en deux temps.

Le ballon est donné vers Ristic, à 20 mètres du but. Mais le Serbe rate totalement sa reprise de demi-volée. Le ballon file très loin du but.

Montpellier est bien en jambes sur cette entame de match. Après un nouveau centre venu de la droite, seul au second poteau, Delort veut donner le ballon à son coéquipier mais c’est trop compliqué. Le ballon sort derrière le but.

Depuis le côté droit, Mendes met le ballon dans les dix mètres. Laborde prend le dessus sur les défenseurs mais sans réussir à mettre de la force dans sa tête. C’est arrêté par Benitez.

Savanier parvient à sortir du milieu de terrain avec le ballon et dribble le latéral adverse, qui avait commencé son tacle. M. Gautier l’avertit verbalement et offre un coup-franc excentré.

Parti avec la sélection danoise, l’attaquant de l’OGC Nice a eu une mauvaise surprise en revenant : sa voiture, garée à l’aéroport, a disparu entre temps et son domicile visité. Une mésaventure qui rappelle l’affaire de la montre lors de son arrivée sur la côte d’Azur, l’été dernier.

L’OGC Nice n’a plus entamé un championnat avec trois victoires consécutives depuis la saison 76/77. Les Niçois avaient même enchaîné alors sur une quatrième victoire.

Après la défaite à Rennes et en l’absence de Mollet, suspendu, Michel der Zakarian effectue quelques changements avec notamment le retour d’Hilton en défense centrale et d’Andy Delort en pointe.

Le onze du MHSC : Omlin – Souquet, Hilton, Congre, Mendes, Ristic – Le Tallec, Ferri – Savanier – Laborde, Delort.

Prêté par le Séville FC pour cette saison, l’international portugais est titulaire sur le flanc gauche de l’attaque des Aiglons, aux côtés de Myziane Maolida et Kasper Dolberg.

Le onze de l’OGCN : Benitez – Atal, Pelmard, Dante, Kamara – Thuram, Schneiderlin, Lees-Melou – Lopes, Delberg, Maolida.

Le 1️⃣1️⃣ du Gym pour défier @MontpellierHSC ✊ 1ère titularisation pour @Rony10Lopes 👉 1ère apparition cette saison pour Myziane et Atal#OGCNice #MHSCOGCN pic.twitter.com/y4guCFsDFQ

Après le triste 0-0 entre Bordeaux et Lyon hier soir, la 3e journée de Ligue 1 continue cet après-midi sur RMC Sport, dès 17 h. Après sa défaite à Rennes il y a deux semaines, Montpellier veut enfin lancer sa saison à domicile, mais va devoir réussir une belle performance contre l’OGC Nice. Un match à suivre ici même en direct.


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]