Notation financière : Bloomfield attribue A- au FAGACE

0
10

Le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE) a obtenu la note A- avec perspective stable auprès de l’agence Bloomfield Investment corporation. Une notation qui s’est basée sur une série de facteurs positifs. Mais en marge, le rapport de notation a signalé quelques points de fragilité.

Une stratégie 2017-2020 en bonne voie de mise en œuvre, un risque de rupture du management contenu, à la suite du départ de la Directrice générale, une révision des procédures internes et du dispositif de gestion des risques, une amélioration de la qualité du portefeuille, un résultat net comptable bénéficiaire, une dynamique d’activités timide en 2018, mais avec une croissance prononcée en 2019.

Ce sont là les critères qui ont permis à Bloomfield de rehausser de BBB+ à A-, la note d’investissement du Fonds africain de garantie et de coopération économique (FAGACE) et ceci, sur du long terme. Première institution dudit classement, le FAGACE a obtenu la note A avec la Mention Bien qui lui confère une place au «Tableau d’honneur des notations de 2019» de l’AIAFD. Une notation qui révèle une perspective stable en raison de la bonne mise en œuvre du plan de gestion risque par le FAGACE.

A ce propos, ont note en 2018, 522 millions de FCFA contre -3063 millions en 2017. Aussi, au premier semestre de 2019, le Fonds a enregistré une bonne dynamique avec un taux de réalisation de 90% au 30 juin 2019 avec des garanties nouvelles accordées évaluées à 13.059 millions de Fcfa.

Nonobstant, la notation fait cas d’une fragilité entretenue par des facteurs telles que la situation sécuritaire fragile dans l’UEMOA, la baisse des revenus de placement qui a freiné l’évolution du chiffre d’affaires et un équilibre de l’exploitation du chiffre d’affaires et un à retrouver. Mais déjà, cette notation marque un véritable progrès et vient conforter davantage les institutions de crédit partenaires du FAGACE qui sont en odeur de sainteté avec les normes des conventions de Bâle II et III.

Il faut signaler que depuis 2017, le FAGACE même a entrepris plusieurs réformes pour se conformer aux meilleurs standards de normes de gouvernance, de normes financières prudentielles et de normes opérationnelles, toute chose qui lui permettra de se positionner avantageusement sur le marché financier.

C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’il a pris part au processus d’évaluation des institutions membres de l’Association des Institutions
Africaines de l’exploitation
de Financement du Développement (AIAFD) comme l’a exigé le mécanisme NDPSE (Normes, Dispositifs Prudentiels et Système d’Evaluation), qui offre à chaque structure membre, une plateforme pour se mesurer à d’autres Institutions Financières africaines de Développement.

Le FAGACE en aperçu Institution financière publique spécialisée dans la promotion des investissements publics et privés dans quatorze pays africains, le FAGACE est érigée sur les cendres du Fonds de garantie et de coopération de l’OCAM le 14 février 1977 à Kigali.

Il compte une cinquantaine d’institutions financières lesquelles il partage les risques liés au financement et accompagne aussi dans la consolidation de leurs capacités de gestion de portefeuilles. Le FAGACE, c’est un modèle de gouvernance une excellence renforcé, opération avec les normes prudentielles les plus exigeantes.

Au marcquois de ses records, on note plus de 400 milliards de francs CFA d’engagements et plus de 2000 milliards de francs CFA de crédits mobilisés au profit des économies de ses Etats membres. De 5 milliards de FCFA à la création, le capital autorisé du Fonds s’est établi à 350 milliards à fin 2018, preuve d’un remarquable progrès depuis la création.

Par Bidossessi WANOU


SOURCE : https://www.w24news.com/notation-financiere-bloomfield-attribue-a-au-fagace/?remotepost=74955



Les plus lus en ce moment

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de