Ouragan Laura : des dégâts catastrophiques attendus en Louisiane et au Texas

    0
    14

    Fraude sociale : non, il n’y a pas 3 millions de centenaires vivant en France, selon l’assurance maladie

    Covid-19 : pourquoi la flambée des nouveaux cas ne conduit-elle pas à une hausse similaire des hospitalisations ?

    Sur les images satellites, l’ouragan Laura prend l’apparence d’une masse blanchâtre informe. Les photographies, elles, sont bien plus effrayantes. Des trombes marines s’érigent en fines colonnes au-dessus de la mer, se dirigeant vers la côte sud des Etats-Unis. D’abord qualifiée de tempête tropicale, puis reclassée en ouragan dans la matinée de mardi, Laura se renforce rapidement sur son passage dans le golfe du Mexique. Il a déjà tué au moins onze personnes au large de Cuba et d’Haïti.

    Hurricane #Laura continues to move across the central Gulf of Mexico this evening. Our partners at @53rdWRS and @NOAA_HurrHunter are both flying in and around the storm, collecting data that is helping us with our upcoming 10 PM CDT forecast update. pic.twitter.com/yoKQSyYYJo

    «L’ouragan Laura continue d’avancer dans le golfe du Mexique ce soir. Nos partenaires des Chasseurs d’ouragans de l’Air Force Reserve comme de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) sont en train de voler à l’intérieur et autour de la tempête, pour recueillir des données qui nous aident à réaliser nos prévisions», a déclaré le centre de prévisions météorologiques National Hurricane Center (NHC), mercredi.

    En fin de journée (heure américaine), mercredi, le cœur de l’ouragan classé maintenant comme «majeur», et qui s’apprête à passer de la catégorie 3 à 5 (sur une échelle de 5), d’après le NHC, devrait frapper la frontière entre le Texas et la Louisiane. Ses vents atteindront alors près de 195 kilomètres par heure. De quoi causer des dégâts collossaux, y compris sur son passage plus loin dans les terres, vers le Mississippi, l’Ohio et la vallée du Tennessee.

    Avec un ouragan de cette catégorie, le plus dangereux n’est pas la vitesse des vents mais l’onde de tempête provoquée par le contact avec la terre. Celle de Laura devrait pénétrer sur près de 50 kilomètres depuis la ligne de littoral, entraînant destructions et inondations. Aux endroits les plus proches du cœur de l’ouragan, les murs d’eau marine soulevés par les vents pourraient atteindre trois à quatre mètres de haut, a alerté le NHC qui parle de «menace pour la vie humaine».

    Quelques heures auparavant, c’était aussi le spectre de l’ouragan Marco qui menaçait les côtes texanes, avant de finalement s’affaiblir.

    Des habitants de la Nouvelle Orléans remplissent des sacs de sable, ce mercredi. Photo Kathleen Flynn. Reuters

    Née d’une dépression tropicale, Laura se serait formée au centre de l’océan Atlantique. Elle s’est ensuite dirigée vers le golfe du Mexique, «propice à la formation de cyclones en ouragans en raison de ses masses d’eau chaude», détaille Robert Weiss, professeur expert des désastres naturels à l’université Virginia-Tech.

    Alors que le pic de la saison des ouragans dans l’Atlantique ne fait que débuter, 2020 s’est déjà distinguée comme particulièrement intense. «L’activité cyclonique prévue pour cette année est supérieure à la normale des années 1981-2010 mais aussi aux moyennes des dix et vingt dernières années», a prévenu Météo-France dans un bulletin, le 7 août.

    Gerry Bell, expert des ouragans et du climat pour la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a annoncé pour l’Atlantique «de 19 à 25 cyclones. Parmi ceux-ci, entre 7 et 11 devraient devenir des ouragans, et entre 3 et 6 pourraient s’avérer des ouragans puissants». Sous l’effet du dérèglement climatique, les ouragans dans l’Atlantique deviennent plus violents et entraînent plus de pluie avec eux. Les ondes de tempête se font aussi plus fortes et entrent toujours plus loin dans les terres.

    Pour anticiper l’arrivée de Laura, les autorités de plusieurs comtés, situés sur le littoral, en Louisiane comme au Texas, ont appelé à une évacuation obligatoire des habitants. Les routes à emprunter ont été communiquées à l’avance aux populations. Les habitants de Port Arthur (53 000 habitants), sur la côte texane, ont reçu l’instruction de quitter la ville avant mercredi soir, vers «tout endroit où ils se sentent en sécurité», indique une employée d’un hôtel de la ville, elle-même s’apprêtant à partir pour Houston. Contactés par Libération, les représentants de la cellule d’urgence du comté n’ont toutefois pas précisé les mesures prises pour garantir la sécurité de ceux qui ne pourraient pas se déplacer.

    Marly, qui travaille dans une boulangerie dans la ville de Beaumont, un peu plus loin dans les terres, explique que son établissement a dû fermer dès mardi midi. Pour cause, le confinement déclaré dans tout le comté à cause de la tempête. Et ce n’est pas la première fois que de telles mesures sont prises : «Lors de la tempête Harvey, en 2017, le confinement avait duré pendant deux mois», se rappelle Marly. Avant d’ajouter, confiante : «Les autorités font un bon boulot pour nous tenir au courant.»

    A quelques centaines de kilomètres de là, dans une ferme à Baton Rouge, au nord de la Nouvelle-Orléans, John ne semble pas aussi bien informé. «On nous a juste dit « soyez préparés », prévoyez de l’eau et des médicaments, témoigne le jeune homme. Les dégâts provoquent souvent des coupures de courant, alors on s’équipe de batteries.»

    Les pouvoirs locaux ont tiré des leçons des tempêtes qui ont ravagé la zone par le passé. L’ouragan Rita, classé catégorie 5 en 2005 avait causé d’immenses dégâts et inondations dans la région et demeure l’un des plus puissants à s’être formé dans le golfe du Mexique. Moins d’un mois plus tard, le tristement célèbre ouragan Katrina avait dévasté la Nouvelle-Orléans et tué plus de 1 800 personnes. L’arrivée de Laura coïncide, à quelques jours près, avec le quinzième anniversaire de Katrina.

    Mesures contre le virus à Marseille, audition de Fourniret, ouragan Laura : l’actu de ce mercredi matin

    26.08.20

    L’actu
    Coronavirus à Marseille. A partir de ce mercredi soir, le port du masque sera obligatoire dans tout Marseille et les restaurants fermeront désormais…

    26.08.20

    L’actu
    Rentrée scolaire. Tous les adultes devront porter un masque à l’école, y compris les enseignants de maternelle, a annoncé ce mercredi le ministre de…

    23.08.20

    Mieux boire, manger, respirer, et donc être en meilleure santé… L’humanité a tout à gagner à protéger la diversité du vivant sur Terre.

    21.08.20

    25.08.20

    Le 15 avril 2018, une tribune de chercheurs publiée par «Libération» donnait l’alerte sur les dangers des inhibiteurs de la succinate déshydrogénase qui détruisent la biodiversité et menacent notre santé. Plus de deux ans plus tard, qu’attend-on pour agir ?

    20.08.20

    Désistements de têtes d’affiche, bataillons de hippies, abondance de drogues frelatées, pluies diluviennes, pénurie de toilettes et deux décès : le méga-show de septembre 1972 dans l’Illinois, qui voulait surpasser Woodstock, fut un fiasco monumental et s’acheva dans les flammes.

    21.08.20

    Pour Jean-Marie Fabre, président du syndicat des vignerons indépendants, l’aide accordée par l’Etat est insuffisante pour faire face aux enjeux à long terme, alors que le secteur est fragilisé par la crise sanitaire, les sécheresses et la hausse des droits de douane.

    21.08.20

    Les agitations de la pandémie l’auront encore démontré : l’écologie décoloniale proposée par Malcom Ferdinand dans son livre touche en plein cœur les failles…

    24.08.20

    Les responsables du Secours populaire de Fleury-Mérogis constatent un afflux de bénéficiaires dans leur centre de distribution alimentaire. Parmi eux, des salariés qui avaient un emploi précaire avant le confinement. La crise sanitaire les a fait basculer dans la précarité.

    21.08.20

    C’est dans le petit port de Roquebrune-sur-Argens que la skippeuse, disparue en 2015, a fait ses armes enfant. Elle s’amusait d’avoir appris à naviguer en Méditerranée, loin de la houle de l’Atlantique où elle a remporté la Route du rhum en 1990.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here