Pour le Président du Liban, les appels à une investigation internationale sont une «perte de temps»

0
39

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence des contenus informationnels et optimiser le ciblage publicitaire, nous collectons des informations techniques anonymisées sur vous, notamment à l’aide d’outils de nos partenaires. Le processus de traitement des données personnelles est décrit en détail dans la Politique de confidentialité. Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la Politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique.

En cliquant sur « Accepter et fermer », vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus.

Vous pourrez revenir sur votre choix et retirer votre consentement en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la Politique de confidentialité.

Alors que les appels à ouvrir une enquête internationale sur l’explosion meurtrière du 4 août à Beyrouth se multiplient, la présidence libanaise a déclaré sur compte Twitter que Michel Aoun considérait que c’était une perte de temps et estimait que le processus judiciaire destiné à définir les coupables devait être rapide.

Michel Aoun, le Président libanais, considère comme inutile l’ouverture d’une investigation internationale sur l’explosion survenue le 4 août dans le port du Beyrouth, annonce son service de presse.

Une explosion, suivie d’une autre plus puissante, se sont produites le 4 août dans le port de Beyrouth formant un énorme champignon dans le ciel. L’onde de choc a endommagé des dizaines de véhicules et d’immeubles et a soufflé les vitres dans plusieurs quartiers de la ville.

Selon les autorités, la détonation a été provoquée par la réaction de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium confisqués par la douane en 2014 et depuis stockées dans un entrepôt. Selon les derniers chiffres, l’explosion a fait 158 victimes et plus de 6.000 blessés.

En cliquant sur « Publier », vous acceptez que les données personnelles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte. Le processus de traitement des données personnelles est décrit en détail dans la Politique de confidentialité.

Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Veuillez consulter notre Politique de Confidentialité. Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données.

Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-dessous:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant notre Politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à [email protected]

L’enregistrement et l’identification de l’utilisateur sur les sites web Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles.

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres participants de la discussion, aux lecteurs et aux personnes mentionnées dans les articles.

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu principal de l’article.

Sur toutes les versions linguistiques du site sputniknews.com, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent être édités.

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page ou de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de violation par l’utilisateur des règles de rédaction des commentaires ou de détection dans les actions de l’utilisateur de signes d’une telle violation.

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: [email protected]

Si les modérateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi.

Dans le cas d’une violation répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré. Le blocage, dans ce cas, est définitif.



SOURCE: https://www.w24news.com

Abonnez-vous gratuitement et soyez le premier à liker et à partager:

Je m’abonne gratuitement pour rester informé!!!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

Laisser un commentaire

Téléchargez notre application Android



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here