Présidentielle américaine, J – 16: Donald Trump suscite la peur

0
83

À l’approche de l’élection présidentielle du 3 novembre, Le Monde tient le journal de campagne. Une mise à jour quotidienne, avec des faits de campagne, des publicités politiques, des sondages, des cartes et des chiffres qui vous permettent de suivre et de vivre la compétition électorale la plus importante au monde.

Le fait du jour
Donald Trump a multiplié les accusations dramatiques, samedi 17 octobre, lors de réunions tenues successivement au Michigan et au Wisconsin. Le président sortant a ainsi accusé son opposition démocrate de vouloir «effacer l’histoire américaine» et «purger les valeurs américaines».

Décrivant les démocrates comme des « radicaux anti-américains », il a déclaré que les modérés ont « un devoir moral » de rejoindre le Parti républicain. « Le Parti démocrate que vous connaissiez autrefois n’existe plus », a-t-il ajouté, assurant en termes hyperboliques que l’élection de son adversaire Joe Biden provoquerait « la plus grande dépression de l’histoire de notre pays » et « ferait du Michigan un camp de réfugiés. « 

Il a ajouté de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus que l’ancien vice-président « fermerait le pays, retarderait le vaccin et prolongerait la pandémie » s’il entrait à la Maison Blanche. «Joe Biden est un politicien corrompu et la famille Biden est une entreprise criminelle», a-t-il déclaré. « C’est un criminel » qui « présente un risque pour la sécurité nationale », a déclaré Donald Trump.

 

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Laisser un commentaire

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]




LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here