Révision constitutionnelle: voici les modifications apportées par le régime Biya

    6
    8

    Lorsque le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) le Prof Maurice Kamto a laissé entendre qu’il ne soutiendrait aucune tentative de transfert de pouvoir par des ruses, il se pourrait bien qu’il ait parlé des modifications constitutionnelles qui semblent être imminentes.

    Des barons du régime Biya, qui préfèrent rester dans l’anonymat en raison de la nature sensible des informations, déclarent que le décor est déjà planté par le président de la République en vue de la révision de la constitution et prépare le terrain pour sa sortie.

    Pour la première fois en trois ans, le Conseil supérieur de la magistrature, présidé par le président Paul Biya, âgé de 87 ans, devrait se réunir dans les tous prochains jours.

    Le département des affaires juridiques de la présidence de la République aurait conclu le projet d’amendement et n’attendrait que l’approbation du président Biya pour qu’il puisse être présenté au Parlement.

    Outre la réduction des limites du mandat présidentiel de sept ans à cinq ans, une personne de plus de 65 ans ne peut être autorisée à briguer la présidence.

    Le poste de vice-président est également prévu, ce qui entraînera des changements radicaux dans la structure gouvernementale. Le poste de Premier ministre pourrait devenir obsolète.

    Si ce qui précède devait voir le jour, alors Biya ne sera candidat à aucune élection présidentielle. En fait, la rumeur sur la modification de la constitution irait à l’encontre de certaines dispositions des amendements de 2008 qui prévoient que le locataire du palais d’Etoudi pourrait être président aussi longtemps qu’il le souhaite.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    6 COMMENTS

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here