Revue de presse PSG : Marseille, Verratti, Mbappé, blues et retours…

0
41

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce dimanche 13 septembre, jour de Clasico-Classico-Classique au Parc des Princes devant environ 4000 spectateurs (21h/Téléfoot), un match de Ligue 1 comptant pour la 3e journée. Navas, Paredes, Di Maria et Neymar pourraient être sur la feuille de match, comme la recrue qualifiée Florenzi. Pour Marquinhos et Icardi, c’est encore trop juste, tout comme à priori le dernier cas positif Mbappé. Quant à Draxler, il a toujours un souci musculaire qui le rend incertain.

“Dans le monde d’avant, celui où l’abominable virus n’avait pas encore de nom, Paris dévorait le Classique et son adversaire, presque à chaque fois comme un goûter, et Marseille, lui, n’avait d’autre arme que de banaliser le rendez-vous”, écrit Le Parisien. “Aujourd’hui, le rendez-vous est indécis comme il ne l’avait plus été depuis des lustres. Après 20 matches consécutifs sans victoire face au PSG, jamais sans doute les Provençaux n’auront vu les forces s’équilibrer de la sorte et les espoirs renaître depuis leur dernier succès il y a 9 ans. […] Appauvri par l’absence de Navas, Marquinhos, Paredes, Di Maria, Neymar, Icardi et Mbappé, tous positifs au Covid-19, le PSG a traversé son premier match de championnat lesté d’une impuissance crasse, jeudi soir à Lens. […] En dépit des retours attendus de Navas, Paredes, Di Maria et Neymar, tous à court de forme, ou de la possible titularisation de Florenzi, Villas-Boas et ses troupes n’en démordent pas : “C’est le bon moment pour les jouer, dit le coach de l’OM qui pourra compter sur un Thauvin remis de ses soucis de cheville. On veut donner ce type de joie à nos supporters.” […] Marseille a lancé le match il y a trois semaines en célébrant ouvertement la défaite parisienne en finale de Ligue des champions. “S’ils font ça, ça veut aussi dire qu’ils n’ont rien d’autre à célébrer…” a répondu Tuchel. Et Paris va tout faire pour que ça dure !”

Le Parisien pense que Neymar, Di Maria, Navas, malgré le manque de condition physique (deux entraînements dans les jambes), et la recrue Florenzi peuvent être dans le onze contre l’OM.

Pour le JDD, le PSG a le blues. Et on lit : “De manière générale, le club fulmine. Pas contre l’office du tourisme d’Ibiza mais, on l’a compris, contre ces instances qui ne font rien comme les autres en Europe.” Et cela aboutit sur une affiche faussée : “Le Covid-19 a modifié la nature du produit d’appel de la L1 : moins de talents en vue, plus de suspense à l’horizon. […] Tuchel devrait décider ce matin, à l’issue du dernier entraînement, si Neymar commencera la rencontre, mais le Brésilien a des chances de crotter les crampons de son nouvel équipementier. Di María et Paredes devraient aussi avoir du temps de jeu. Interrogé sur les célébrations à Marseille qui avaient suivi la défaite en finale de la Ligue des champions, Tuchel a éludé. Avant de se souvenir que le piment d’un Classique s’entretenait : “Si tu dois célébrer la défaite de quelqu’un d’autre, c’est que tu n’as rien à célébrer” La formule ne sera pas valable ce soir.”

“Les conditions de préparation délicates du PSG pour ce Classique laissent penser que l’OM, qui n’a plus gagné à Paris depuis le 28 février 2010, peut nourrir de réelles ambitions ce soir“, explique L’Equipe. “Seulement, Neymar ou Di Maria à 50% ne demeurent-ils pas plus redoutables que Benedetto ou Radonjic à 100% ? Parce qu’à l’arrivée, le PSG paraît en mesure d’aligner un onze composé uniquement d’internationaux. Alors, évidemment, le manque de rythme des uns et les risques médicaux concernant les autres seront autant de considérations qui pèseront dans la réflexion de Tuchel. Mais, quoi qu’il en soit, Paris reste le favori de ce Classique. Et si l’OM parvient finalement à s’imposer, le succès aura la saveur de l’exploit.“

“Tuchel a convoqué une vingtaine de joueurs pour l’éveil musculaire de ce matin, dont Mbappé. Une surprise serait-elle possible ? Le buteur parisien n’en a pas fini avec son arrêt complet de huit jours incompressibles”, lit-on. “Avec quatre joueurs de retour dans le groupe pour la réception de Marseille (Navas, Neymar, Di Maria, Paredes) sur sept touchés par le Covid-19, Tuchel tient le bon bout. Il y a quelques jours encore, l’entraîneur n’en espérait pas tant. […] Marquinhos réintégrera en principe le groupe pour la rencontre face à Metz. Il y aurait aussi une chance pour Icardi.” Le journal sportif met aussi un tacle à Marco Verratti : “Huit ans après son arrivée au PSG, l’Italien est incontournable mais pas le chef attendu.



SOURCE: https://www.w24news.com/news/revue-de-presse-psg-marseille-verratti-mbappe-blues-et-retours/?remotepost=269935

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]