Roselyne Bachelot rabroue une proposition d’une vendeuse dans Les Reines du shopping : « Quand j’aurai perdu 25 kilos… » (VIDEO)

    0
    21

    Ce mode permet d’optimiser le confort de lecture et de réduire la fatigue oculaire.

    Roselyne Bachelot était en lice dans Les Reines du shopping ce jeudi sur M6. Et la ministre de la Culture n’a pas manqué son défilé… bien qu’elle n’ait pas toujours été aidée durant l’émission.

    C’était le jour tant attendu dans Les Reines du shopping. Pour le retour des inédits à l’antenne, l’émission animée par Cristina Cordula proposait un événement : une semaine spéciale célébrités avec un gain de 10 000 euros à la clef pour une association. Et la participation de Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, a été très commentée avant la diffusion, bien que l’émission ait été enregistrée en février dernier, soit de nombreux mois avant que l’ancienne ministre de la Santé fasse son retour en politique. Pour autant, l’ancienne Grosse Tête n’a pas souhaité empêcher la diffusion du programme et on la retrouve donc, depuis lundi, en train de commenter chaque soir les tenues de ses concurrentes.

    Mais après Hapsatou Sy lundi, Julie Zenatti mardi et Emmanuelle Rivassoux mercredi, c’était donc au tour de Roselyne Bachelot de faire son shopping sur le thème « Misez sur une pièce métallisée » et tenter de séduire ses rivales et l’animatrice d’origine brésilienne. Et c’est seule qu’elle a décidé de relever le défi, estimant qu’elle serait plus efficace et que ça permettrait de garder la surprise pour ses proches. Et avec son franc-parler bien connu, elle n’a pas hésité à rabrouer gentiment la vendeuse de la première boutique qui l’accueillait.

    Dès son entrée, la jeune femme a voulu lui proposer une « très belle robe »… « Ça va pas bien, » a réagi, choquée, Julia Vignali, tandis que Cristina Cordula était hilare en estimant que « ça ne le fait pas pour toi Roselyne ». « Je ne me sens pas très bien dans une robe, je souhaite une toilette (sic) avec un pantalon et un haut, » a répondu poliment la ministre de la culture.

    Un peu plus tard, la vendeuse est revenue à la charge avec un conseil quelque peu étrange : une doudoune très dorée et très flashy. « Ecoutez quand j’aurai perdu 25 kilos avec un régime draconien, je penserai éventuellement à cette affaire, » a-t-elle rejeté avec un ton sarcastique.

    Finalement, Roselyne Bachelot trouvera son bonheur un peu plus tard avec une tenue un peu plus class(iqu)e que vous pouvez voir ci-dessous et qui a reçu les applaudissements de ses concurrentes. Les applaudissement et de bonnes notes puisqu’elle a obtenu une moyenne de 16,5/20. Après quatre jours de compétition, Emmanuelle Rivassoux reste en tête du classement provisoire avec une moyenne de 16,75. Hapsatou Sy est troisième avec 16 et Julie Zenatti ferme la marche avec 15,25 pour Julie Zenatti. Mais rien n’est encore joué puisque Cristina Cordula n’a pas donné ses notes.

    Pour rappel, Roselyne Bachelot défend l’association Music’O Seniors qui organise des concerts d’opéra dans des établissements pour personnes âgées ou atteintes de la maladie d’Alzheimer. Hapsatou Sy était en lice lundi pour tenter de remporter le gain de 10 000 euros promis à la gagnante, pour l’association APIPD qui lutte contre la drépanocytose. Julie Zenatti s’est battue pour l’association Grégory Lemarchal. Emmanuelle Rivassoux a défendu les couleurs de Sauve ton bourbon et Cie qui effectue des sauvetages de chiens et chats sur l’île de la Réunion et Julia Vignali défendra l’association Marion la Main tendue contre le harcèlement scolaire.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here