Scandale : The Voice Afrique Francophone, Voici pourquoi une arnaque qui ne dit pas son nom

    0
    24

    de nouvelles langues se sont encore déliées pour nous révéler une vérité que nous ignorions tous. En exclusivité, voici le scandale financier qui touche The Voice Afrique Francophone.

    The Voice Afrique Francophone est l’une des émissions les plus suivies en Afrique Francophone comme son nom l’indique. Elle n’est en fait que la retransposition de l’émission légendaire dans le monde entier : The Voice. Il s’agit pour ceux qui l’ignorent encore (cela m’étonnerait même), d’un concours de chant qui se fait dans plusieurs pays du monde et surtout en occident.
    Le concours en est déjà à sa 3e édition en Afrique Francophone et a déjà permis de révéler de très bons artistes à l’instar de la Togolaise « Victoire Biaku » qui avait remporté la saison 2 de la compétition en 2018.

    Mais sous ses airs d’agneau de Dieu venu apporter la lumière à l’Afrique, se cacherait peut-être un loup sans pitié.

    Voici les faits

    Tout récemment, un des candidats de la dernière édition dont nous tairons le nom a poussé un grand coup de gueule sur WhatsApp à travers ses statuts vu qu’apparemment selon les clauses du contrat ils sont pieds et poings liés. Les bons enquêteurs de Gnadoè se sont alors approchés de lui pour savoir quelle entreprise avait pu lui causer autant de soucis. Et la réponse était claire : The Voice Afrique Francophone.

    Les organisateurs de l’émission lui ont selon ses dires, fait des promesses qu’ils n’ont toujours pas tenues. Nous avons donc poussé nos recherches plus loin également en consultant des personnes qui ont déjà collaboré avec The Voice Afrique Francophone. Et nous avons découvert une fâchée de l’iceberg plutôt sombre. Le velouté qui nous est diffusé à la télévision serait éloigné de ce que vivent les participants. 3 grands axes sont à retenir quant aux plaintes des diverses personnes contactées.

    Déjà au niveau des conditions de travail

    L’émission on le sait, se déroule dans une ville choisie par les organisateurs. On y fait les tournages et les participants y passent selon leur parcours un temps plus ou moins long.

    Cependant selon les témoignages recueillis, les conditions de vie ne seraient pas idéales. On s’attendait à du strass et paillette mais il n’en est rien en réalité ; les conditions de vie et de travail là-bas sont choquantes pour une émission de cette envergure apprend-on sans réellement obtenir de détails concrets.

    L’autre point important est celui du paiement des participants

    Ce point est celui qui nous a mis la puce à l’oreille. Selon le candidat déçu, l’émission lui devrait et à bien d’autres participants encore des milliers de FCFA.

    En effet, les candidats ont dû faire des dépenses à leurs propres frais pour pouvoir participer au tournage se fiant aux promesses de remboursement des organisateurs de l’émission. Mais voilà aujourd’hui, ils tombent des nues face au silence de l’organisme et un simple remboursement partiel pour certains.

    Le dernier point concerne le paiement des collaborateurs

    Nos investigations nous ont mené à ce point non négligeable. Pour effectuer les sélections dans chaque pays avant l’audition finale proprement dite, The Voice Afrique Francophone s’attache les services d’une entreprise dans chaque pays concerné. Cette entreprise va donc se charger de la sélection des talents avant de les envoyer à l’émission mère. Mais voilà ces entreprises sont liées par contrat et ne sont payées qu’après leur prestation. Or ces paiements traînent en longueur.

    Selon les témoignages de certains membres de ces entreprises qui ont travaillé avec The Voice Afrique Francophone, la déception est terrible. Elles se sont démenées, ont employé elles-mêmes des personnes, ont effectué des dépenses en organisation, qu’elles étaient sûres de se faire rembourser. Mais voilà, The Voice Afrique Francophone tarde à payer, et sans ce paiement, les entreprises ne peuvent payer leurs collaborateurs. Ce qui jette non seulement un discrédit sur eux mais les endette également.

    Cette situation est assez grave et il convient de tirer la sonnette d’alarme. Rappelons même qu’aucun vainqueur du concours n’a encore mené son projet à bien, encore des promesses en l’air ? Certes le moment est à la réflexion sur le Coronavirus mais il ne faut quand même pas oublier ces hommes et femmes qui n’ont pas été payés pour le travail qu’ils ont effectué et ces candidats qui ont peut-être eu à s’endetter pour participer à l’émission.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here