Steve McQueen: The Man & Le Mans (Canal+) : boire, aimer et conduire vite

    0
    19

    « Steve aimait les voitures, l’alcool et les femmes. Quoi qu’il fasse dans la journée, s’il avait une pause dans l’après- midi, ce n’était jamais seul… », confie l’assistant réalisateur Les Sheldon. Au printemps 1970, Steve McQueen, au faîte de sa gloire, joue dans Le Mans, un film (qu’il coproduit) sur la course mythique qui dure 24 heures. Marié depuis 1956 à l’actrice Neile Adams, mère de ses deux enfants, le comédien enchaîne les conquêtes.

    L’été précédent, son infidélité chronique lui a sauvé la vie. Invité par l’actrice Sharon Tate, la femme de Roman Polanski, le soir tragique où elle sera massacrée, avec quatre autres convives, par Charles Manson, le « Diable », et ses disciples, il se décommande au dernier moment pour passer la soirée avec une jeune femme.

    Un autre éclat va entamer un peu plus son couple. Avant le début du tournage, il embarque la Suédoise Louise Edlind, l’une des interprètes féminines, pour une virée nocturne. La Peugeot qu’il conduit fait une embardée, suivie de plusieurs tonneaux. Ils s’en sortent avec quelques hématomes. La production décide d’étouffer l’affaire. Lasse de ses frasques, Neile Adams, l’épouse bafouée, avouera l’avoir trompé en représailles. Le divorce sera prononcé deux ans plus tard.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here