Home Actualité internationale Tanger : étude d’un projet de RER
Actualité internationale

Tanger : étude d’un projet de RER

Le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a approuvé une convention de partenariat avec l’Office national des chemins de fer (ONCF) pour le lancement d’une étude pour développer la future desserte ferroviaire du Grand Tanger.

Le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’ONCF s’associent pour développer la desserte ferroviaire du Grand Tanger

Le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a récemment approuvé une convention de partenariat avec l’Office national des chemins de fer (ONCF) pour lancer une étude visant à développer la future desserte ferroviaire du Grand Tanger. Cette décision, prise à l’unanimité lors de la session ordinaire du mois de juillet, prévoit la réalisation des études de faisabilité et de l’avant-projet sommaire de cette future desserte ferroviaire.

Une solution pour la congestion routière et la mobilité urbaine

La ville de Tanger est confrontée à un problème réel de circulation en raison des embouteillages. Le président du Conseil régional, Omar Moro, a souligné lors d’une déclaration à la presse que cette étude vise à fournir une nouvelle perspective des services de transport en exploitant le réseau ferroviaire des trains réguliers reliant Tanger à Casablanca, en construisant de nouvelles gares. Le projet prévoit notamment l’exploitation des voies ferrées et l’aménagement de gares ferroviaires à Tanger Tech, au Centre hospitalier universitaire (CHU) et à la zone franche de Tanger. Il est estimé que ce projet contribuera à réduire de 30% la congestion routière et à soulager la mobilité urbaine.

Un pas vers la Coupe du monde de 2030

Tanger est l’une des villes candidates pour accueillir des matchs de la Coupe du monde de 2030. Il est donc essentiel de trouver des solutions pour réduire la congestion routière et améliorer les services de transport en proposant des modes de transport alternatifs. Dans le cadre de cette convention, d’un montant de 6 millions de dirhams, une étude de faisabilité sera réalisée, ainsi que des études sur le trafic, la rentabilité socio-économique et financière, l’infrastructure générale, la géotechnique, l’hydrologie et l’hydraulique, l’impact environnemental et le système d’exploitation. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme de développement régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima 2022-2027 et témoigne de l’engagement du conseil régional à trouver des solutions efficaces et innovantes pour résoudre les problèmes de mobilité en étudiant la possibilité d’assurer le raccordement ferroviaire de Tanger.

Mots clés: Tanger, desserte ferroviaire, ONCF, Conseil régional, congestion routière, mobilité urbaine, Coupe du monde 2030, étude de faisabilité, transport alternatif.

A LIRE AUSSI ...

Transition démocratique au Soudan du Sud : avancées vers des élections pacifiques

Le Soudan du Sud progresse vers des élections nationales en 2024, avec...

Kenya : Moderna met fin à son projet de production de vaccins

Moderna suspend son projet de production de vaccins au Kenya en raison...

Festival de Cinéma Africain : Femmes et Afroféminisme à l’honneur

Le Festival de Cinéma Africain de Tarifa-Tanger met en avant le cinéma...

12 milliards FCFA de l’UE pour booster l’entrepreneuriat et l’électricité au Cameroun

L'UE investit plus de 12 milliards FCFA pour booster l'entrepreneuriat et l'accès...