Tour de France 2020 : 3 choses à savoir sur la première étape

    0
    12

    Tous les matins pendant ce Tour de France 2020, nous vous proposons de décrypter l’étape du jour par trois choses essentielles ou non, à connaître sur le parcours et ses caractéristiques. Ce samedi pour le Grand Départ, les 22 équipes et les 176 coureurs du Tour de France s’élanceront de Nice pour 156 km avant de revenir dans la capitale des Alpes-Maritimes.

    Pas encore le terrain des grimpeurs. Ce Tour de France est annoncé comme le plus montagneux et le plus difficile d’entrée depuis des décennies. Les organisateurs ont voulu fuir le traditionnel triptyque : première semaine pour les sprinteurs, la deuxième pour les baroudeurs et la dernière pour les grimpeurs. Mais la première étape pourrait néanmoins sourire aux gros mollets du peloton. La côte de Rimez, classée en 3e catégorie, sera escaladée deux fois dont la dernière à 50 km de la ligne d’arrivée. Dans une première étape traditionnellement nerveuse, la prise de risque de baroudeurs semble exclue et l’arrivée sur la promenade des Anglais se jouera entre sprinteurs. L’Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal), vainqueur de trois étapes l’an dernier, pourrait être le premier gagnant en 2020. « Ce sera probablement un match entre les échappés et les équipes de sprinteurs qui pourraient avoir le dernier mot », pronostique Thierry Gouvenou, le directeur technique du Tour de France.

    Au bon souvenir du Blaireau. Nice a déjà accueilli 36 fois le Tour mais une seule fois le Grand Départ. C’était en 1981. Bernard Hinault, alors juste double vainqueur de l’épreuve (1978 et 1979), s’était présenté avec la rage d’effacer son abandon de l’année précédente. Lors du prologue de 5,8 km dans les rues de Nice, Hinault, vêtu de sa tunique de champion du monde, avait revêtu le premier maillot jaune en s’imposant de 7 secondes devant le Néerlandais Gerrie Knetemann et reléguant le vainqueur sortant, Joop Zoetemelk à 23 secondes.

    Rudy Molard à domicile. Le coéquipier de Thibaut Pinot chez Groupama-FDJ jouera à domicile pour les premières étapes. Si Rudy Molard fêtera ses 31 ans le 17 septembre du côté de Méribel en troisième semaine, un des vétérans de l’équipe française connaît parfaitement les routes de la région. Il réside toute l’année à Antibes, à une poignée de kilomètres de l’arrivée. Le parcours du premier week-end n’a aucun secret pour lui et sa présence pourrait aider Pinot à ne pas tomber dans quelques pièges.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here