VOICI L’EMOUVANT MESSAGE DE MICHELLE NDOKI DEPUIS SA PRISON APRES SA CONDAMNATION

    0
    17

    Une quarantaine de militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a été condamnée vendredi 9 août 2019 à Douala à six mois de prison ferme pour avoir participé à des manifestations non autorisées contestant le résultat de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

    Michèle Ndoki (c) Droits réservés

    C’est à l’issue de l’audience du 8 août 2019 que le Tribunal de première instance (Tpi) de Douala-Bonanjo a condamné Michèle Ndoki, et une quarantaine d’autres militants interpellés lors de cette marche de dénonciation du « hold-up électoral ». Ils ont tous écopé de six mois d’emprisonnement ferme avec mandat d’arrêt.

    En réaction à cette décision du tribunal, la vice-présidente des femmes du MRC Littoral a réagi sur son compte tweeter. Dans ses propos, l’avocate indique que cette condamnation est obstacle pour « la détourner de l’objectif »

    Ndoki Michele@MicheleNdoki

    Enfants de ma terre. C’est sans surprise que j’ai appris que 52 militants et moi avons été condamnés à 6mois de prison ferme en représaille aux marches du 28/10/18 par le TPI de Dla.
    Cela n’est qu’un obstacle pour nous détourner de notre objectif : un uni et libre.

    234 personnes parlent à ce sujet

    Malgré la sentence du TPI, elle n’hésite pas d’appeler les Camerounais au dialogue afin de retrouver la paix sociale, et rebâtir une nouvelle nation.

    Ndoki Michele@MicheleNdoki

    Enfants de ma terre, il est temps de nous battre pour faire briller à nouveau notre nation.
    Que le et le retrouve le plaisir de la sérénité, la sécurité et surtout de la paix.
    Que nous redevenons un uni. https://twitter.com/inclusivedialo1/status/1159819497479557120 

    inclusive dialogue@inclusivedialo1

    l’#AfricaForum est soutenu par l’ @Union_Africaine : les problèmes du continent doivent être résolus par les #Africains

    Dans le #Noso les populations croisent les doigts que cette fois soit la bonne. Dans les forêts, On vit la peur au ventre.#InclusiveDialogue#Cameroun

    Voir l'image sur Twitter
    20 personnes parlent à ce sujet

    Rappelons que les avocats des accusés avaient demandé leur extraction de la prison centrale de Yaoundé où ils sont pour l’essentiel détenus. Une demande ignorée par le TPI de Douala, à la surprise de Maître Désiré SIKATI l’un des conseils des condamnés qui compte faire opposition de cette décision.

    source:https://www.lebledparle.com/actu/politique/1108892-affaire-mrc-condamnee-a-six-mois-de-prison-michele-ndoki-reagit

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]