. . Weltnachrichten – DE – Coronavirus: vison contaminé dans une ferme d’Eure-et-Loir, 1. 000 ont été abattus

0
13

. .

Le ministère de l’Agriculture a annoncé ce dimanche qu’un premier élevage de visons en Eure-et-Loir avait été infecté par Covid-19. Un millier d’animaux ont été abattus.

Une ferme de vison à Champrond-en-Gâtine en Eure-et-Loir a été contaminée par Covid-19, le ministère de l’Agriculture et du Changement écologique, qui a ouvert ses portes dimanche 22. Novembre, dans un communiqué de presse. Ce type de contamination a été observé au Danemark, aux Pays-Bas, en Suède et aux États-Unis, mais c’est la première fois qu’une ferme française est touchée. . Des milliers d’animaux de cette ferme ont été abattus. « L’élimination des produits de ces animaux » a également été décrétée.

La France compte au total quatre fermes de visons. En plus de celui contaminé, selon le ministère de l’Agriculture, un autre est « intact ». Les deux derniers ont fait l’objet d’une analyse en cours. . Selon le ministère, les résultats sont attendus dans la semaine.

Dans ce contexte également, le gouvernement français a souligné l’importance des gestes de barrière: protéger le vison de la contamination par le personnel agricole, mais par précaution aussi éviter les contacts entre les animaux éventuellement infectés et le personnel.

Franceinfo en invité ce dimanche soir, le ministre de l’Agriculture a admis qu’il ne savait pas comment le vison pouvait être contaminé. « Toutes les mesures de santé et de biosécurité ont été prises », a assuré Julien Denormandie, précisant que la France faisait face à une « situation très différente de celle du Danemark » dans laquelle une version mutée du coronavirus a été détectée.

Cette découverte a conduit à l’abattage de près de 17 millions d’animaux. « En France, nous n’en avons que 20. 000 visons dans quatre fermes. Nous les suivons avec une grande précision au cas par cas », a déclaré le ministre. .

Le 1. Après l’abattage de 000 visons, les éleveurs « sont évidemment indemnisés pour les pertes qu’ils subissent ». .

L’industrie française de la fourrure a annoncé dans un communiqué de presse ce dimanche qu’elle « travaillera en toute transparence » avec les autorités sanitaires pour garantir les meilleures conditions d’hygiène aux élevages et à leur environnement. « . «Le secteur rappelle que les autorités sanitaires internationales ont identifié le risque associé à Covid 19 pour les personnes vivant dans un élevage de visons à un niveau très bas. Aucune autorité sanitaire ne recommande d’abattre les troupeaux sains par précaution « , a-t-elle déclaré. .

170 catholiques se sont rassemblés à Laval pour réclamer la reprise de la messe malgré la désapprobation du diocèse.

Le nouvel éco: les sacs cadeaux Pakadoux pour Noël ensemble et zéro déchet

Vison, France, Coronavirus

Actualités du monde – FR – Coronavirus: vison contaminé dans une ferme d’Eure-et-Loir, 1. 000 ont été abattus
. . Titre associé :
Coronavirus: vison contaminé dans une ferme d& # 39; Eure-et-Loir, 1. 000 ont été abattus
Un élevage de visons contaminés par Covid-19 a été découvert en France France
Coronavirus: un élevage de visons français touché pour la première fois, 1. 000 animaux sont abattus
Covid-19: cas observés dans une ferme, 1. 000 visons abattus, une première en France
Mutation de Covid-19: Allons-nous abattre tous les visons élevés en France?
Un élevage de visons contaminés par Covid-19 en France, les 1000 animaux ont été abattus
Un élevage de visons français à nouveau contaminé par Covid-19
Covid-19: un élevage de visons contaminés en France
Un premier élevage de visons contaminés au Covid-19 en France
Covid-19: un premier élevage contaminé Élevage de visons en France, 1000 animaux sont abattus

Ref: https://www.francebleu.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]