World news – Coronavirus dans le monde : un niveau de transmission « alarmant » en Europe ; Israël de nouveau confiné

0
13

« Alstom, PSA, LVMH… La crise sanitaire a modifié les termes de bien des fusions-acquisitions négociées fin 2019 »

Covid-19 : « Proposer des mesures très contraignantes sans stratégie claire à long terme peut poser problème »

De nouvelles mesures sanitaires draconiennes sont attendues à partir de vendredi au Royaume-Uni et en Espagne, où le nombre de contaminations augmente.

Plus de 30 millions de cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde, selon un comptage effectué par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles, jeudi 17 septembre, dans la soirée. Plus de 943 000 décès ont été déclarés. Les trois pays ayant le plus lourd bilan, en valeur absolue, sont les Etats-Unis (plus de 197 000 morts), l’Inde (183 000) et le Brésil (134 000).

« Les chiffres de septembre devraient servir d’alarme » en Europe, où le nombre de nouveaux cas est désormais supérieur à ceux enregistrés en mars et avril, a déclaré le directeur de la branche Europe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Hans Kluge.

L’organisation onusienne a exclu de raccourcir sa recommandation d’un isolement de quatorze jours pour tous ceux qui ont été en contact avec le virus. Or, en France, cette durée a été ramenée à sept jours en cas de contact. Elle est de dix jours au Royaume-Uni et en Irlande. Plusieurs pays européens, comme le Portugal et la Croatie, envisagent actuellement de la réduire.

« La seule manière d’assurer que le pays puisse profiter de Noël est d’être dur maintenant », a affirmé le premier ministre britannique, Boris Johnson. Le nombre de nouvelles contaminations est reparti en flèche au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d’Europe (41 000 morts). Les cas quotidiens ont dépassé le nombre de 3 000 depuis plusieurs jours.

Vendredi, de nouvelles restrictions entrent en vigueur dans plusieurs zones du nord-est de l’Angleterre : il y sera interdit de se rassembler entre différents foyers, seul un service à table sera autorisé dans les pubs, et les lieux de divertissement devront fermer à 22 heures. Dans toute l’Angleterre, il est déjà interdit de se réunir à plus de six personnes, enfants inclus.

En Espagne, autre pays durement touché avec plus de 30 000 morts, les autorités de la région de Madrid ont reconnu être dépassées par la résurgence galopante de la pandémie. Ces dernières semaines, cette région de 6,6 millions d’habitants concentre un tiers des nouveaux cas et des décès recensés à l’échelle nationale.

Face à cette aggravation, les autorités régionales doivent annoncer vendredi de nouvelles restrictions qui devraient entrer en vigueur à partir de samedi ou de lundi. Le but sera « de restreindre la mobilité et de réduire l’activité » dans les zones les plus touchées, a expliqué le responsable régional de la santé publique, Antonio Ruiz Escudero.

L’Etat hébreu va entamer vendredi à la mi-journée un nouveau « confinement généralisé » de trois semaines. Il s’agit du premier pays à prendre une telle décision. Cette fermeture coïncide avec le début des fêtes juives Roch Hachana (Nouvel An), Yom Kippour (Grand Pardon) et Souccot (Fête des cabanes), qui s’étirent jusqu’au 11 octobre.

Les Israéliens avaient en général accepté le premier confinement en mars-avril, mais cette fois-ci le ras-le-bol, l’incompréhension et la colère sont patents. Jeudi soir, une manifestation anticonfinement a réuni plusieurs centaines de personnes à Tel-Aviv.

Selon les données collectées par l’AFP, Israël est le deuxième pays ayant enregistré le plus de cas de Covid-19 par habitant ces deux dernières semaines, après Bahreïn. L’Etat hébreu totalise 150 000 cas, dont 1 100 décès, pour une population de 9 millions d’habitants.

Sept morts et au moins 177 personnes infectées après un mariage : le petit Etat américain du Maine, proche du Canada, a connu un événement « ultrapropagateur » du Covid-19.

Le mariage, auquel participaient 65 personnes – contrevenant à la limite officielle de 50 personnes –, remonte au 7 août, avec une cérémonie à l’église puis une réception. Dix jours plus tard, 24 personnes associées à cet événement avaient été diagnostiquées positives au Covid-19, et le Centre pour le contrôle des maladies (CDC) du Maine ouvrait une enquête. Jeudi, le directeur du CDC a fourni un nouveau bilan : au moins 177 personnes ont été infectées et sept personnes sont mortes – dont « aucune n’était physiquement présente » au mariage.

Les « traceurs de contact » ont lié au mariage plusieurs foyers de Covid-19 à travers le Maine : plus de 80 cas dans une prison à 370 km de là, dont l’un des gardiens était au mariage, 10 cas probables dans une église baptiste de la même région, et 39 cas et 6 décès dans une maison de retraite à 160 km du lieu des festivités.

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

En cliquant sur « Continuer à lire ici » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.


SOURCE: https://www.w24news.com

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]