World news – Covid-19 : des tests salivaires virologiques début octobre

0
6

Des tests salivaires pour dépister le nouveau coronavirus seront probablement mis en place début octobre, a indiqué le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy mardi devant la commission d’enquête sénatoriale sur la gestion du Covid-19.

«Les prélèvements salivaires seront mis en place très probablement tout à fait fin septembre ou début octobre», a-t-il dit.

Selon lui, ces tests salivaires – dont le prélèvement est plus facile que celui dans le nez et moins désagréable pour la personne testée – permettraient d’avoir «une stratégie plus simple» de tests.

Les données de l’évaluation en région parisienne et en Guyane montrent, à partir d’un prélèvement de salive, «une très bonne spécificité et une sensibilité de l’ordre de 80%, ce qui suffit», a-t-il affirmé.

«Le système de santé publique français (…) n’était pas prêt à un tsunami» comme celui de l’épidémie de Covid-19, a-t-il par ailleurs déclaré, estimant que «ce qui sort de cette crise, c’est le problème de la réorganisation de la santé publique en France».

Mais quand quelqu’un va nous expliquer à quoi ça sert ?Tous les « positifs » testés depuis juillet , dont tout le monde admet qu’ils sont une infime partie à etre seulement hospitalisés , sont SOIGNÉS COMMENT pour ressortir d’isolement guéris ?Jusqu’avant le Covid une maladie contagieuse imposait un arrêt de travail , au point où nous avions une polémique sur le « Jour de Carence » …. Oublié ?On en revient donc à l’évidence (C. Prudhomme , tour de France) que (si réellement contaminé) nous developpons seuls des anti- corps suffisants , sauf en cas de maladie affaiblissante autre qui peuvent mener à la triste commorbidité (ici l’age n’est un critère) .ÇA S’APPELLE L’IMMUNITÉ COLLECTIVE et c’est le même mécanisme que le vaccin .nb : je rappelle que les pratiques du XVIIIeme siècle imposée n’ont toujours eu qu’un objectif avoué … FREINER , et que ralentir la contagion , ce qui devient contre-productif .

Les tests PCR coûtent une fortune à la Sécu (54€ le test), les labos sont débordés.Pourquoi attendre encore 3 semaines les tests salivaires alors que d’autres pays les utilisent déjà depuis des semaines ?


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]