World news – « En Espagne, nous sommes confrontés à une seconde vague de l’épidémie »

0
8

L’Espagne est aujourd’hui le pays qui connaît le plus fort taux de contamination en Europe avec 593 730 personnes testées positives au Covid-19 au 15 septembre, devant la France (387 252). Comment expliquez-vous ce rebond spectaculaire de l’épidémie ?

Nous pouvons dire que, ça y est, nous sommes confrontés à une seconde vague de l’épidémie. Mais elle n’est pas homogène sur tout le territoire. On a un tableau contrasté en fonction des régions. Certaines font face à une forte augmentation des cas, comme Madrid, quand d’autres voient à l’inverse les taux de contamination décroître.

Comment expliquer que la situation sanitaire ait pu ainsi se dégrader alors que l’Espagne a instauré des règles sanitaires drastiques plus tôt qu’ailleurs, comme le port obligatoire du masque dans les espaces publics, les réunions limitées à dix personnes, l’interdiction de fumer dans la rue ?

On a plusieurs hypothèses. Mais nous devons faire preuve d’une certaine humilité car nous ne savons pas en réalité exactement ce qui cause cette forte augmentation du taux de contamination. C’est vrai que les mesures de prévention imposées en Espagne sont assez strictes mais leur application n’est peut-être pas aussi rigoureuse qu’on le voudrait. Par exemple, dans les interactions sociales de forte intensité comme les grandes réunions familiales, le respect des gestes barrière et de la distanciation physique n’est probablement pas assez suivi. C’est un paradoxe : dans les rues, quasiment tout le monde porte un ma


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]