World news – FR – Big Little Lies : la saison 2 de la captivante série démarre ce mardi 15 septembre

0
8

TF1 proposera ce mardi 15 septembre à partir de 21h05 les deux derniers épisodes de la saison 1 de Big Little Lies, suivis à 23h15 du premier d’une saison 2 aussi brillante que la première. L’occasion de voir ou revoir (pour ceux qui l’auraient déjà vue sur OCS) l’une des meilleures (mini) série de cette décennie.

La première avait été si parfaite que la seconde aurait pu être de trop, mais les sept épisodes que compte la saison 2 de Big Little Lies ne font que prolonger l’éclat du bijou de David E. Kelley (à qui l’on doit Ally McBeal et dont on découvrira bientôt The Undoing).

Le pari était pourtant osé, il fallait aller plus loin que le livre de Liane Moriarty dont la série était inspirée. Aux manettes cette fois, la réalisatrice Andrea Arnold (Fish Tank) a eu la bonne idée de conserver la patte de Jean-Marc Vallée, et la série de poursuivre d’ausculter les cinq de Monterey, cinq femmes dont les destins permettent d’aborder les dessous peu reluisants de riches familles californiennes, et des thèmes comme le viol, les violences conjugales, l’éducation, l’égalité hommes-femmes, le poids des secrets, ou encore l’entraide féminine…

Après avoir vu leur univers, en apparence parfait, de mères de famille aisées vivant dans de magnifiques villas dans un quartier de bord de mer voler en éclat à la suite d’un terrible événement survenu lors d’une fête à l’école de leurs enfants, cette saison 2 se penche sur l’après. Comment vivre après un viol et après un meurtre ? Jusqu’où peut aller la loyauté ? Comment naissent les violences et comment se transmettent-elle de génération en génération ? La série creuse encore un peu plus l’analyse de la psyché féminine et continue de dévoiler les frustrations et les pressions sociales qui se cachent derrière les belles façades.

Attention SPOILERS. Quand débute la saison 2, Perry (Alexander Skarsgard), le mari brutal, a été poussé du haut d’un escalier par Bonnie (Zoë Kravitz), une amie de sa femme Celeste (Nicole Kidman) et de Jane (Shailene Woodley), la femme qu’il avait violée. Madeline (Reese Witherspoon) et Renata (Laura Dern), ont elles aussi assisté au drame et toutes décident de faire croire à un accident. Ce serrage de coude va être mis à rude épreuve par leurs problèmes de couple respectifs, l’enquête policière, mais aussi par une arrivée à Monterey : celle de la mère de Perry incarnée par une parfaite Meryl Streep en belle-mère aussi douce que venimeuse…

A noter que faute d’avoir trouvé son public sur TF1 – Big Little Lies est une série un peu plus exigente que Camping Paradis, il est vrai – tous les épisodes de la seconde saison seront à partir de mardi prochain diffusés à 22h50, à l’exception des épisodes 4 et 7, à voir mercredi 23 et 30 septembre à 00h35.

Que cet horaire tardif ne rebute pas les curieux, le propos absolument bouleversant et le casting quatre étoiles de Big little Lies mérite vraiment le détour. Très investie au moment du tournage qui s’est avéré très éprouvant pour elle, Nicole Kidman s’était notamment félicitée de voir la série attirer les regards vers le difficile sujet des violences conjugales : « Parfois, quand tu joues la comédie, tu as la chance de porter un important message. Nous avons mis en lumière les violences conjugales. C’est une maladie compliquée et insidieuse qui existe bien plus que nous le pensons. C’est un sujet entouré de secrets et de honte, mais en me récompensant pour ce rôle, vous le mettez en lumière, donc merci infiniment».



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-big-little-lies-la-saison-2-de-la-captivante-serie-demarre-ce-mardi-15-septembre/?remotepost=276965

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]