World News – FR – Charlie Hebdo, Mila, laïcité: l’intolérance islamique gagne du terrain en France

0
40

Ses adeptes décrivent une religion « tolérante, de paix et d’amour » Les sondages et les actualités récentes racontent une autre réalité très différente et plus inquiétante

Ce « n’était pas un incident ponctuel » Au milieu du procès des attentats de janvier 2015, la DDH de Charlie Hebdo, Marika Bret, a dû être expulsée d’urgence de son domicile Les agents de sécurité qui la protègent depuis près de cinq ans avait désormais reçu le 14 septembre des «menaces spécifiques et détaillées» jugées graves «J’ai eu dix minutes pour faire mes affaires et quitter mon domicile Dix minutes pour abandonner une partie de sa vie, c’est un peu court, et très violent», a déclaré Marika Bret à Point, avant d’affirmer qu’elle ne rentrerait pas chez elle Après la republication des caricatures du journal satirique, des menaces ont afflué, y compris d’Al-Qaïda menaçant de réattaquer l’hebdomadaire, affirmant que l’attentat de janvier 2015 « n’était pas un incident. Les « appels à » finir le boulot « ponctuels des frères Kouachi sont également très nombreux sur les réseaux sociaux et pas seulement de la part de l’organisation terroriste islamiste

Il va sans dire que ces menaces ne sont pas imputables à l’ensemble de la communauté musulmane. Cependant, des chiffres très explicites témoignent d’une intolérance de la part des adeptes de l’islam Selon la dernière enquête Ifop, publiée début septembre, 69% des musulmans estiment que le journal satirique a eu tort de publier les caricatures de Mahomet Le droit au blasphème est clairement remis en question dans les chiffres de l’enquête Quant aux musulmans qui ne condamnent pas les frères Kouachi, ils sont 18% au total, et 26% parmi les moins de 25 ans Un chiffre alarmant Par ailleurs, 41% déclarent ne pas avoir participé à la minute de silence en hommage aux journalistes victimes de l’attentat de Charlie Hebdo Certains admettent même qu’ils auraient maudits s’ils avaient été présents aux cérémonies en l’honneur des victimes (25%, et 34% dans les banlieues populaires)

Tous ces chiffres témoignent d’une intolérance latente parmi les fidèles de religion musulmane. La critique est impossible, sous peine de représailles, comme le journaliste Zineb El Rhazoui, menacé de mort, expliquait sur CNews le 9 septembre: «Nous vivons dans un véritable atmosphère de terreur intellectuelle sur les questions relatives à l’islam Il y a un climat inquisitorial C’est l’Inquisition C’est un âge sombre Et cette Inquisition s’exprime dans un pays de liberté d’expression comme la France à travers la terreur intellectuelle C’est-à-dire par ce qui est maintenant appelé « annuler la culture », c’est-à-dire en discréditant, disqualifiant, diffamant, traînant dans la boue, voire en menaçant physiquement, en insultant toute personne qui ose dire quoi que ce soit sur l’Islam C’est une réalité maintenant dans la société et les cas ne manquent pas pour le démontrer « 

L’affaire Mila, qui a éclaté en janvier 2020, est un exemple éloquent de ce phénomène La jeune femme de 16 ans a eu l’audace de critiquer la religion musulmane sur Internet Les foules ont rapidement réagi d’abord sur les réseaux sociaux, où elle a été insultée et menacée de mort (30000 menaces, selon son avocat) Toutes ses informations personnelles, son adresse, son école, ont été divulguées, elle a donc dû être déscolarisée et mise sous protection policière Même Nicole Belloubet, alors ministre de la Justice, avait a déclaré que « insulter la religion est évidemment une atteinte à la liberté de conscience » Cette déclaration est soutenue par 68% des musulmans, selon un sondage Ifop, tandis que 72% sont d’accord avec Abdallah Zekri, délégué général du Conseil français pour le culte musulman (CFCM) , qui a défendu sans vergogne les assaillants de Mila tout en appelant à une vendetta Encore cet été, cet été, Mila a été reconnue pendant ses vacances par un Français sur l’île de Malte Elle a ensuite été menacée de viol et de meurtre, le tout au nom de « Al lah « Tolérance, tu as dit?

Si l’Islam, qui signifie «soumission» en français, n’accepte pas l’insulte et la critique, ses partisans ne sont pas non plus très tolérants envers la société et ses valeurs Principe fondamental, la laïcité est mise à mal par de nombreux praticiens qui ne veulent pas s’y conformer Selon un sondage Ifop de 2019, 37% des musulmans estiment qu’il appartient à la laïcité française de s’adapter à la pratique de l’islam et 27% pensent même que la charia, l’islam la loi, doit prévaloir sur les lois de la République Le voile est également au centre de ces préoccupations Symbole religieux ostentatoire, 68% des pratiquants pensent qu’une fille devrait avoir le droit de le porter à l’école, où il est interdit Et 59% considèrent la loi contre le voile intégral est une mauvaise chose Des chiffres qui traduisent un refus d’intégration et un rejet du modèle français 40% mettent ainsi leurs convictions avant les valeurs de la République, et 74% parmi les moins de 25 ans Une incompatibilité de L’Islam aux valeurs de la société française jugées évidentes par 29% des pratiquants et 45% des jeunes

Les autres cultes ne sont pas non plus très appréciés par certains fidèles musulmans, et certains ne le cachent pas. En août dernier, par exemple, une jeune fille musulmane d’origine bosniaque a été sévèrement battue et rasée par sa famille parce qu’elle était dans un relation amoureuse avec un chrétien d’origine serbe « Ma famille allait bien, nous parlions de mariage et il y a deux semaines mes parents ont dit qu’ils n’étaient pas d’accord La raison invoquée est la religion », a déclaré la jeune fille lors de ses auditions. Pour 61% des musulmans, « l’islam est la seule vraie religion » Mohamed Tataï, imam de Toulouse, n’avait-il pas appelé au meurtre des juifs lors des prières à la mosquée d’Ennour en décembre 2017? Le prédicateur a alors cité en arabe un « hadith », une communication orale du prophète Mahomet: « [Le prophète Mahomet] nous a parlé de la bataille finale et décisive: » Le jour du jugement ne viendra pas tant que les musulmans ne combattront pas les juifs, le Les juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront: Ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un juif qui se cache derrière moi, viens le tuer « Une intolérance qui inquiète une part croissante de le public sous l’œil passif de ses dirigeants

hlner3

– 25/09/2020 à 12h51
Permalien

« Ses adeptes décrivent une religion qui est » tolérante, de paix et d’amour «  »
C’est impossible: pas une seule fois «l’amour» n’est écrit dans le Coran!

Mais, « religion de paix et de miséricorde » est dans ce livre, nous ne devons pas couper les versets!
Parce qu’ils ne sont donnés qu’à ceux qui suivent à la lettre les préceptes de ce dieu (avec une petite lettre) et de son prophète Mohamed, le « beau modèle »

Avant d’écrire un article, il serait bon de vérifier et d’écrire, suite à 1 phrase entendue, la réalité des écrits originaux!

Sewen68

– 25/09/2020 à 10h51
Permalien

Le « Com » de ce gouvernement lui permet de cacher de nombreux faits majeurs
L’un des plus exaspérants est l’observation, depuis la fin de la détention, d’arrivées légales de familles entières
sous couvert de chevauchement familial, les visas de résidence délivrés par les consulats magrébins respectifs
Migrations censément contrôlées Mais venant en plus de ce qui est parfaitement décrit par
Celia Gruyère

Joyce31

– 25/09/2020 à 11h48
Permalien

Nous recevons d’abord un mineur isolé qu’il amène père et mère
six mois plus tard, il a fait venir des oncles et des tantes du 1er, 2e, 3e degré
et après un an, tout le village est ramené!
de plus, ils veulent TOUS qu’un bâtiment HLM entier reste entre eux!
Ce cinéma se reproduit depuis longtemps

Sterenn

– 25/09/2020 à 10h22
Permalien

Oui, et que fait Darmanin, à part parler pour ne rien faire? Que fait le gouvernement pour aider les familles françaises, alors qu’il autorise l’avortement à 9 mois – un infanticide, rappelons-nous – alors que les musulmans inondent le pays de descendants obtenant la nationalité, mais ennemis de notre civilisation, de notre histoire La première des mesures soit le retrait du droit au sol, puis la suppression de la double nationalité et une éventuelle révocation aussi Un gouvernement aurait encore à s’en soucier

Henry3

– 25/09/2020 à 10h18
Permalien

Il y a une certaine confusion dans cet article, entre des faits qui sont en effet de l’intolérance, et d’autres qui sont simplement de la foi !!
Que 61% des musulmans considèrent l’islam « la seule vraie religion », il n’y a rien de choquant à ce sujet. C’est le principe même de toute religion de croire que vous avez la vérité

minurso

– 25/09/2020 à 9h40m
Permalien

Ce qui est très inquiétant, sachant que nos gouvernements ne font rien, ce sera la réaction des citoyens qui risqueront d’être violents et là il sera trop tard. C’est très surprenant que cette possible situation ne touche pas nos dirigeants! Si cela se produit, ils seront tenus responsables devant les gens

alber1

– 25/09/2020 à 9h39
Permalien

jeanb1

– 25/09/2020 à 9h28
Permalien

hlner3

– 25/09/2020 à 12:56 pm
Permalien

Hé, supporters, ouvriers et paysans, c’est l’alarme
Ce soir, l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes
Montez la mine et descendez la colline, camarades,
Sortez les fusils, la mitraille, les grenades,
Hé, saboteur, méfie-toi de ton fardeau: dynamite []
Ami, si tu tombes un ami émerge de l’ombre à ta place
Demain le sang noir séchera sous le soleil éclatant sur les routes
Whistle, compagnons, dans la nuit Liberty nous écoute

yvesw1

– 25/09/2020 à 9h13
Permalien

« Les Français vivent côte à côte; bientôt ils seront face à face » Sommes-nous prêts? Sont-ils?

Tir de Charlie Hebdo, Islam

Actualités du monde – FR – Charlie Hebdo, Mila, laïcité: l’intolérance islamique gagne du terrain en France



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-charlie-hebdo-mila-lacit-lintolrance-islamique-gagne-du-terrain-en-france/?remotepost=328374

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]