World news – FR – DIRECT. Covid-19 : 7 852 nouveaux cas de contamination et 37 morts supplémentaires en 24 heures en France

0
7

Ces sept derniers jours, 2 713 personnes ont été hospitalisées à cause du Covid-19 et parmi eux, 479 ont été admis en réanimation.

L’agence Santé publique France a fait état, mardi 15 septembre, de 7 852 nouvelles contaminations dues au coronavirus en 24 heures, soit 1 694 de plus que la veille. Trente-sept décès supplémentaires ont par ailleurs été recensés, ce qui porte le bilan à 30 999 morts depuis le début de l’épidémie en France. Le nombre de patients hospitalisés en 24 heures est de 152 sur tout le territoire. Parmi ces patients, 31 ont été admis en réanimation. Le taux de positivité des tests est remonté de 5,3% à 5,4% et 866 foyers d’infections sont en cours d’investigations, soit 68 de plus en 24 heures.

Par comparaison, mardi 8 septembre, le nombre de nouvelles contaminations était de 7 071. Il était de  5 413 le 1er septembre, de 4 897 le 25 août et de 3 015 le 18 août.  

Didier Raoult devant la commission d’enquête. La commission d’enquête  travaillant sur la gestion de l’épidémie de coronavirus a auditionné cet après-midi le microbiologiste Didier Raoult. « Je n’aime pas qu’on porte plainte contre moi et qu’après on me demande de débattre en toute sérénité. Je n’ai jamais fraudé de ma vie, j’ai écrit 3 500 publications internationales », a-t-il notamment défendu.

Le « regret » de Delfraissy sur les Ehpad. « Je voudrais vous faire part d’un regret dans notre aide à la gestion de la crise, c’est ce qui s’est passé dans les Ehpad », qui ont payé un lourd tribut au virus, a confié le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, à la commission d’enquête. « On s’est bien aperçus que les Ehpad étaient beaucoup moins médicalisés que ce que l’on pensait », a-t-il reconnu, souhaitant que, « s’il y avait une reprise du virus dans les semaines ou les mois qui viennent, on ne recommence pas ce qui s’est passé au sein des Ehpad et que tout soit prêt ».

Jérôme Salomon entendu mercredi. Mercredi, la commission a prévu deux tables rondes : une, le matin, avec des experts en santé publique (Antoine Flahault, Franck Chauvin et Emmanuel Rusch) et une autre, l’après-midi, avec des acteurs institutionnels, dont le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Gérald Darmanin auditionné jeudi. Jeudi, deux anciennes ministres de la Santé, Marisol Touraine et Roselyne Bachelot, seront entendues successivement le matin. En début d’après-midi, une table ronde réunira trois anciens directeurs généraux de la santé, avant l’audition du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

23h07 : Le secteur aérien pique sévèrement du nez. Le nombre de passagers a chuté de 81 % entre le 1er mars et le 31 août par rapport à la même période en 2019, selon les chiffres de l’Union des Aéroports Français dévoilés par franceinfodévoilés par franceinfo. Le rebond espéré au mois d’août n’a pas eu lieu, notamment sur les liaisons internationales.

22h33 : Selon Michael Ryan, des compromis devront être faits pour maintenir à la fois les plus jeunes et les plus âgés dans la vie sociale. « Le seul moyen est que les adultes maintiennent une distance suffisante pour favoriser une baisse de la contagion », a-t-il estimé. Et de lancer : « Qu’est ce qui est le plus important: le retour de nos enfants dans les classes ou l’ouverture des nightclubs et des bars ? »

22h30 : Pour l’Organisation mondiale de la santé, l »‘Europe aborde une saison où les gens vont commencer à retourner dans les espaces intérieurs. La pression de l’infection va augmenter ». C’est ce que pressent le directeur des Situations d’urgence de l’OMS Michael Ryan.

22h07 : La Pologne annonce suspendre, dès demain et jusqu’au 29 septembre, les liaisons aériennes avec la France en raison de la pandémie. Seuls les vols charters réservés avant le 16 septembre sont autorisés, a indiqué le gouvernement polonais. La France rejoint une liste d’une trentaine de pays visés par la Pologne.

21h39 : La pandémie accélère le déclin de l’or noir.Pour la première fois, la consommation de pétrole pourrait avoir atteint son pic, comme l’affirme le géant du secteur BP. La consommation d’or noir chuterait de 50 à 80 % d’ici à 2050. Les secteurs très gourmands en pétrole comme l’aérien tournent toujours au ralenti, et les mesures de confinement dans de nombreux pays ont entraîné l’effondrement de la consommation à la pompe. Voici le sujet de France 2.(FRANCE 2)

21h34 : « Ce que nous avons entendu à ce stade ne nous convainc pas. » Sur franceinfo, la sénatrice PS de Paris Marie-Pierre de la Gontrie, sénatrice de la Commission d’enquête, se dit préoccupée après les auditions au Sénat par l’impréparation de la France face à une deuxième vague.

20h50 : La faculté de médecine de Montpellier suspend une partie de ses cours car une soixantaine d’étudiants ont été testés positifs au Covid-19 après une soirée étudiante : 51 d’entre eux sont en deuxième année et sept en troisième année.

20h44 : Bonsoir @Nono. Ce chiffre est toujours communiqué : 759 personnes sont en réanimation pour une infection au Covid-19. Vous pouvez trouver ce chiffre sur le site de Santé publique France, dont j’ai donné le lien tout à l’heure. Vous pouvez aussi le retrouver dans notre tableau de bord.

20h38 : Bonsoir. Je ne comprends toujours pas pour quelle raison le nombre de personnes actuellement en services de réanimation, donné depuis le mois de mars, n’est plus communiqué. Merci.

20h21 : Malgré l’abaissement du nombre de spectateurs admissibles dans le stade, l’OM accueillera tout de même 1 000 personnes dans les gradins. « L’Olympique de Marseille a pris acte des nouvelles mesures sanitaires décrétées par le préfet des Bouches-du-Rhône, restreignant la jauge de public admissible au stade Orange Vélodrome à 1 000 personnes seulement, au lieu de 5 000 », écrit le club dans un communiqué.

20h08 : La France a enregistré 7 852 nouvelles contaminations en l’espace de 24 heures. Pour se faire une meilleure idée de la dynamique en cours, comparons ce chiffre par rapport aux mardis précédents :• 8 septembre : 7 071• 1er septembre : 5 413• 25 août : 4 897• 18 août : 3 015

20h06 : Il est 20 heures, voici un rappel des principaux titres :• Santé publique France fait état de 7 852 nouvelles contaminations dues au coronavirus en 24 heures, soit 1 694 de plus que la veille. Trente-sept morts supplémentaires ont été comptabilisés, ce qui porte le bilan à 30 999 morts depuis le début de l’épidémie en France. Suivez la situation dans notre direct.• Des records absolus de chaleur pour un mois de septembre ont encore été battus dans plusieurs villes françaises, selon Météo France. A Lille, il a fait 35,1°C cet après-midi. Le précédent record (33,8°C) datait du 5 septembre 1949. A Nancy, il a fait 34,4°C. Le précédent record (33,7°C) datait du 19 septembre 1947.• Donald Trump affirme que « cinq ou six pays » arabes supplémentaires s’apprêtent à conclure des accords de normalisation de leurs relations avec Israël. Le président américain évoque l’avènement d’un « nouveau Moyen-Orient ». Le Premier ministre israélien qualifie ces accords de « tournant de l’histoire ».• L’Allemand Lennard Kämna remporte en solitaire la 16e étape du Tour à Villard-de-Lans. Julian Alaphilippe, longtemps dans le coup pour la gagne, a craqué et termine à trois minutes du vainqueur. De son côté, le Colombien Egan Bernal a sombré. Au classement général, le vainqueur du Tour 2019 pointe à la 16e place et compte 19m04s de retard sur le maillot jaune.

19h43 : Si la situation est compliquée dans certains établissements scolaires, les fermetures ne concernent qu’une infime partie d’entre eux. Selon les derniers chiffres dévoilés aujourd’hui par le porte-parole du gouvernement, 32 écoles (sur un peu plus de 60 000) et 524 classes étaient fermées en fin de semaine passée.

19h42 : Nous détaillons dans cet article le retour en classe, la recherche des contacts, les fermetures de classe et la garde des enfants. Sur la fermeture des classes, par exemple, « Ã  partir de trois cas confirmés dans des classes différentes d’un même niveau », il peut y avoir fermeture du niveau », selon le ministère de l’Education nationale. C’est l’agence régionale de santé (ARS) qui décide de fermer une classe ou un établissement entier. Sauf que l’étude de l’ARS prend du temps. Et les situations se gèrent au cas par cas. Retrouvez toutes les précisions dans notre article.

19h36 : Deux semaines après la rentrée des classes, il ne se passe pas un jour sans qu’une académie ou une ville n’annonce un ou plusieurs cas de Covid-19 dans un établissement scolaire. Sur le papier, la procédure en cas de suspicion de Covid-19 chez un élève ou du personnel encadrant est relativement simple mais dans la pratique les consignes s’avèrent parfois bien délicates à suivre. Nous l’expliquons dans cet article.(MARTIN BUREAU / AFP)

19h30 : Santé publique France annonce également 2 713 hospitalisations sur les sept derniers jours dont 479 en réanimation.

22h08 : Santé publique France vient de publier ses données quotidiennes sur la situation épidémique en France. L’agence annonce, notamment :• 7 852 nouveaux cas de contamination en 24 heures.• 37 morts supplémentaires recensés dans les hôpitaux en 24 heures.• La détection 68 nouveaux clusters en 24 heures, soit un total de 866 foyers épidémiques.• Un taux de positivité des tests qui s’établit à 5,4%.

18h17 : #COVID19 Découvrez l’ensemble des lieux où le port du masque est obligatoire dans les #BouchesduRhone et retrouvez la liste des 27 communes concernées 👇En toute circonstance, adoptez le port du masque selon la règle A-B-C-D !😷 #TousMobilisés https://t.co/QvDgrOLOwJ

18h21 : Nous en avons déjà parlé dans ce direct mais il n’est pas inutile de le répéter. La liste des 27 communes des Bouches-du-Rhône concernées par le port du masque obligatoire entre 6 heures et 2 heures du matin a été publiée. La préfecture vient à nouveau de la partager sur Twitter.Les villes concernées sont : Aix-en-Provence, Allauch, Aubagne, Auriol, Cassis, La Ciotat, Carnoux-en-Provence, Marseille, La-Penne-sur-Huveaune, Plan-de-Cuques, Septèmes-les-Vallons, Cabries, Fuveau, Gardanne, Mimet, Les Pennes-Mirabeau, Barbentane, Saint-Martin-de-Crau, Tarascon, Berre-l’Etang, Chateauneuf-les-Martigues, Marignane, Port-de-Bouc, Port-Saint-Louis, Rognac, Le Rove et Saint-Victoret.

18h07 : Voici l’essentiel de l’actualité à 18 heures : L’Allemand Lennard Kämna remporte en solitaire la 16e étape du Tour à Villard-de-Lans. Julian Alaphilippe, longtemps dans le coup pour la gagne, a craqué et termine à trois minutes du vainqueur. La mairie de Paris et le syndic de copropriété de l’immeuble devant lequel s’est produite l’explosion de la rue de Trévise à Paris, qui a tué quatre personnes en janvier 2019, ont été mis en examen la semaine dernière. Au Sénat, le microbiologiste Dier Raoult a déclaré : « Je n’aime pas qu’on porte plainte contre moi (…). Je n’ai jamais fraudé de ma vie, j’ai écrit 3 500 publications internationales. ». La commission d’enquête du Sénat sur la gestion du coronavirus entend cet après-midi Didier Raoult, Dominique Costagliola et Yazdan Yazdanpanah.

17h56 : Les spots publicitaires sont-ils efficaces pour lutter contre le Covid-19 ? Alors que cet été, le gouvernement misait sur l’humour, il a choisi à la rentrée de diffuser une nouvelle vidéo. Fini les réjouissances : « On peut tous être touchés », tonne le clip. Les réactions sont mitigées. « Il était temps parce que nous, on ne fait que des messages par exemple sur la sécurité routière, où on n’ose pas trop montrer la mort, on cherche à rassurer les Français (…) Là, on a une méthode plus anglo-saxonne où on montre la réalité », explique Philippe Moreau-Chevrolet, professeur de communication politique à Sciences Po Paris.<span id= »selection-marker-1″ class= »redactor-selection-marker »></span>

17h25 : Face à la remontée du nombre de cas d’infection au Covid-19, le Danemark a annoncé une série de nouvelles restrictions. « La contamination est à un haut niveau. Le nombre des hospitalisés a augmenté. L’institut sanitaire avertit que nous sommes au bord de quelque chose qui peut se transformer en deuxième vague », a expliqué la cheffe du gouvernement, Mette Frederiksen, sur Instagram. L’Autorité de contrôle des maladies infectieuses conseille notamment à chacun de se créer une « bulle sociale ».

16h35 : Bonjour @Fab85 ! Depuis plusieurs mois, la Chine affirme avoir endigué l’épidémie. Mardi dernier, le président Xi Jiping a même déclaré avoir l’avoir vaincu. Seuls quelques nouveaux malades sont recensés chaque jour. Le masque n’est plus obligatoire, mais des quarantaines très strictes sont imposées aux personnes revenant de l’étranger. Néanmoins, le gouvernement a décidé aujourd’hui de confiner la ville de Ruili, à la frontière avec la Birmanie, après la découverte de trois cas de Covid-19. Aucune entrée ou sortie n’est autorisée, les 210 000 habitants doivent désormais rester chez eux et subir un test de dépistage.

16h34 : Bonjour France Info, on entend parler de la circulation du virus, de mesures prises par les préfets…. qu’en est-il de la situation en Chine ? Cela fait très longtemps que les médias ne parlent plus de la situation dans ce pays.Merci !

16h20 : Bonjour @Aubureau31. Selon le protocole sanitaire en entreprise, publié le 31 août et disponible sur le site du ministère du Travail, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos et partagés quelle que soit la distanciation physique. Cette mesure s’applique donc dans les open space, les salles de réunion ou encore les couloirs dans toutes les entreprises françaises, que l’on soit assis ou non. Il est néanmoins possible de déroger temporairement au port du masque. Mais en zone rouge, comme dans votre cas, il faut que les locaux soient de grand volume, équipés d’un système de ventilation mécanique et qu’ils garantissent aux personnes un espace de 4m2 chacun, que des écrans de protections soient installés entre les postes et que des visières soient à votre disposition.

16h16 : Bonjour, travaillant dans un grand openspace (6 personns dans 80m²) mais non ventilé, notre patron nous soutient que le port du masque n’est pas obligatoire quand on est assis à notre poste (informatique). On est en zone rouge (Toulouse). Est ce legal? (pas de plexi, pas de ventilation mécanique…)

15h49 : [email protected]_didier : « Je n’aime pas qu’on porte plainte contre moi et qu’après on me demande de débattre en toute sérénité. Je n’ai jamais fraudé de ma vie, j’ai écrit 3500 publications internationales » #AuditionCovid19Notre direct : https://t.co/Qirp79srUq https://t.co/a0XAI060f6

15h48 : « Je n’aime pas qu’on porte plainte contre moi et qu’après on me demande de débattre en toute sérénité. Je n’ai jamais fraudé de ma vie, j’ai écrit 3 500 publications internationales. » Le professeur Raoult est actuellement auditionné par la commission d’enquête du Sénat. C’est à suivre en direct ici.

15h23 : Bonjour @Nébuleux ! Je suis sûre que vous avez déjà vu passer des photos de tests PCR, qui consistent à prélever avec un écouvillon des sécrétions nasales. Regardez :(AFP / PHANIE VOISIN)

15h22 : Un test PCR ? On ne sait pas bien à quoi cela ressembre… vous n’auriez pas quelques images d’archives de la réalisation d’un tel test pour que l’on se rende compte ? Merci…

14h46 : La rédaction de franceinfo lance une enquête participative sur les tests PCR de dépistage du Covid-19. Si vous avez effectué un de ces tests et que vous souhaitez relater votre expérience, il vous suffit de remplir notre formulaire par ici. N’oubliez pas de laisser vos coordonnées. Bien entendu elles resteront confidentielles. Merci à vous !

14h04 : Il est 14 heures, voici l’essentiel de l’actualité : • La Mairie de Paris et le syndic de copropriété de l’immeuble devant lequel s’est produite l’explosion de la rue de Trévise à Paris, qui a tué quatre personnes en janvier 2019,ont été mis en examen la semaine dernière.L’ensemble du peloton du Tour de France a été autorisé à repartir après des résultats négatifs aux tests de détection du Covid-19. Suivez avec nous l’avancée de la 16e étape. Au Sénat, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, confie son « regret » sur la mauvaise prise en charge de l’épidémie dans les Ehpad. La commission d’enquête du Sénat sur la gestion du coronavirus entendra, cet après-midi, Didier Raoult, Dominique Costagliola et Yazdan Yazdanpanah. Jean-Pierre Pernaut va quitter le journal de 13 heures de TF1, qu’il présente depuis 1988, pour se consacrer à d’autres projets au sein de la chaîne.

13h32 : Nouvelles contaminations en milieu universitaire : 87 étudiants ont été testés positifs au Covid-19 au sein de l’INSA, une école d’ingénieur de Toulouse, rapporte France 3 Occitanie. « Ces étudiants sont en isolement, comme ceux symptomatiques ou cas contacts à risque. Force est de constater que les causes de contaminations se concentrent autour de comportements irresponsables, pour beaucoup dans des bars du centre-ville, sans respect des gestes barrières », indique l’INSA dans un communiqué.

12h11 : Voici un nouveau sur l’essentiel de l’actualité à la mi-journée : L’ensemble du peloton du Tour de France a été autorisé à repartir, pour la 16e étape, après des résultats négatifs aux tests de détection du Covid-19. Mini-séisme dans le PAF : Jean-Pierre Pernaut va quitter le journal de 13 heures de TF1, qu’il présente depuis 1988, pour se consacrer à d’autres projets au sein de la chaîne.Le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine a baissé de 19% en août, selon les chiffres de la Sécurité routière. Au total, 235 personnes sont décédées contre 290 en août 2019, soit 55 de moins.Au Sénat, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, confie son « regret » sur la mauvaise prise en charge de l’épidémie dans les Ehpad. La commission d’enquête du Sénat sur la gestion du coronavirus entendra, cet après-midi, Didier Raoult, Dominique Costagliola et Yazdan Yazdanpanah.

12h09 : « Je voudrais faire part d’un regret que j’ai dans notre gestion de la crise : c’est ce qu’il s’est passé dans les Ehpad » déplore J-F #Delfraissy, président du Conseil scientifique #AuditionCovid19Notre direct : https://t.co/Qirp79srUq https://t.co/4foefFbFcz

12h09 : L’audition du président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, vient de se terminer devant le Sénat. « Je voudrais vous faire part d’un regret dans notre aide à la gestion de la crise, c’est ce qui s’est passé dans les Ehpad », qui ont payé un lourd tribut au virus, a confié le président du Conseil scientifique.

11h45 : Bonjour @Thom de Paris. Oui, les voici : Allauch, Aubagne, Auriol, Cassis, La Ciotat, Carnoux, Marseille, la Penne-sur-Huveaune, Plan-de-Cuques, Septème-les-Vallons, Aix-en-Provence, Cabriès, Fuveau, Gardanne, Mimet, Les Pennes-Mirabeau, Barbentane, Saint-Martin-de-Crau, Tarascon, Berre l’Etang, Chateauneuf-les-Martigues, Marignane, Port-de-Bouc, Port-Saint-Louis-du-Rhône, Rognac, Le Rove, Saint-Victoret.

11h51 : Bonjour. Connaît-on les 27 communes des Bouches-du-Rhône où le port du masque devient obligatoire en journée ?Merci

11h37 : Les préfectures de l’Oise et de l’Aisne élargissent les mesures encadrant l’obligation du port du masque « dans les lieux publics clos, les événements publics de plein air, les abords des écoles, commerces et services publics, et pour tout rassemblement de plus de 10 personnes (déclaré ou non), sans évoquer les obligations sur les lieux de travail ». Précisions sur France 3 Hauts-de-France.

10h57 : Jean-François #Delfraissy défend le Conseil scientifique : « Nous ne sommes pas des énarques, nous ne sommes pas des hauts-fonctionnaires qui doivent répondre à l’ordre politique. Nous sommes des médecins » #AuditionCovid19Notre direct : https://t.co/Qirp79srUq https://t.co/AnrF94Mshx

11h06 : La commission d’enquête fait sa rentrée. Les sénateurs travaillant sur la gestion de l’épidémie du coronavirus auditionnent le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy. Dans l’après-midi, ce sera au tour du microbiologiste Didier Raoult, suivi, à 17 heures, par l’épidémiologiste Dominique Costagliola et l’infectiologue Yazdan Yazdanpanah. Suivez ces auditions dans notre direct.

10h33 : « La mutation climatique, c’est plus profond que la Covid. Et il n’y a pas de vaccin. Or, on ne fait pas le quart du quart du quart de ce qu’on fait pour la Covid pour l’urgence climatique. Donc il faut sonner l’alerte. »L’ancien Premier ministre et ancien président de la COP21 publie un livre sur le réchauffement climatique pour dresser un bilan depuis l’accord de Paris signé en 2015. A cette occasion il répond aux questions de franceinfo.


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]