World news – FR – Le journaliste le plus suivi et le plus controversé

0
6

François Mauriac chez lui en 1933 préparant son discours d’entrée à l’Académie française. © Agence Meurisse

1952, l’année du Prix Nobel attribué à François Mauriac. La seule couronne qui manquait encore à son front après le Grand Prix de l’Académie française et l’entrée triomphale sous la Coupole en 1933, à l’âge de quarante-huit ans. Il est alors l’un des plus jeunes académiciens comme plus tard un certain d’Ormesson. Et tout, à l’instar encore de ce dernier, semble lui réussir. Jusqu’à ce cancer de la gorge qu’il a vaincu et qui lui…

Bon pour la tête, association à but non lucratif, fonctionne sans publicité. Les abonnements particulièrement abordables (l’équivalent de 2 cafés par mois) sont l’unique source de revenu du titre. Ils permettent de payer les photographes, illustrateurs et journalistes qui n’ont pas attendu d’être rétribués pour se donner sans compter. Le comité de rédaction, quant à lui, met un point d’honneur à travailler bénévolement. Convaincus?

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-le-journaliste-le-plus-suivi-et-le-plus-controverse/?remotepost=278877

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]