World news – FR – Un gamin met Rennes sur le trône – Débrief et NOTES des joueurs (SRFC 2-1 ASM)

0
14

Dans les cordes, Rennes s’est arraché pour renverser Monaco (2-1), ce samedi, lors de la 4e journée de Ligue 1. Entré en jeu à la place de Faitout Maouassa, Adrien Truffert, auteur d’une passe décisive et d’un but, permet au club breton de prendre provisoirement la tête du championnat.

Wissam Ben Yedder peut s’en mordre les doigts… Alors qu’il avait le ballon du 2-0 dans les pieds, l’attaquant de Monaco a raté l’opportunité qui aurait pu permettre à son équipe de prendre la tête du championnat.

C’est finalement depuis le banc de touche qu’il a assisté à l’énorme fin de match d’Adrien Truffert, passeur décisif puis buteur pour envoyer provisoirement Rennes, vainqueur 2-1, ce samedi, sur le trône. Un sacré renversement de situation,  un de plus pour Julien Stéphan et sa bande.

Conquérants, les Monégasques entraient bien mieux dans la partie. Dans son rôle de régulateur, Fabregas, qui profitait d’un marquage lâche, distillait des bons ballons à droite comme à gauche pour étirer le bloc rennais. Dominés techniquement, les Bretons retrouvaient peu à peu leurs esprits et pouvaient compter sur les déboulés impressionnants de Maouassa, qui obligeait Badiashile à se replier très bas pour soulager les siens.

Alors que le match s’équilibrait, Monaco faisait sauter le coffre du SRFC. A la suite d’une mésentente entre Da Silva et Nzonzi sur un corner, Ben Yedder, qui rôdait, fusillait Salin d’une terrible frappe sous la barre (0-1, 28e). Pour ne rien arranger aux affaires de Rennes, Maouassa, hyperactif durant une demi-heure, jetait l’éponge après un gros contact avec Aguilar. Un coup dur pour Julien Stéphan qui devait faire sans son meilleur joueur de la première période.

Au retour des vestiaires, Rennes frisait la correctionnelle. A la suite d’un bonbon de Sidibé, Ben Yedder se montrait trop individualiste et touchait la barre sur sa reprise alors que deux de ses partenaires étaient démarqués devant le but vide. Quelques instants plus tard, Bourigeaud obtenait deux énormes opportunités, mais il butait une première fois sur un Disasi très vigilant alors qu’il percutait le poteau sur son pétard de 30 mètres.

Dans le dernier quart d’heure, les Rennais poussaient. De la tête, Guirassy pensait égaliser mais voyait le ballon passer au-dessus de la barre. Ce n’était que partie remise puisque Nzonzi, après un très gros effort, trouvait la faille sur son coup de casque croisé sur un service de Truffert (1-1, 81e). Sur sa lancée, le SRFC poussait fort et finissait par arracher le succès grâce au jeune latéral, qui convertissait la belle remise en retrait de Terrier (2-1, 90e+2). Quel mental !

Un match globalement plaisant à suivre. Entre une sérieuse équipe de Monaco durant 75 minutes et un Rennes qui n’a jamais lâché, la bataille tactique a fait rage entre Niko Kovac et Julien Stéphan. C’est au courage et à l’envie que les Bretons sont allés chercher cette victoire avec un finish incroyable.

– Sur un corner de Fabregas mal dégagé par la défense, Da Silva et Nzonzi ne s’entendent pas et se télescopent. Le ballon traîne dans la surface et Ben Yedder, positionné à droite, contrôle puis enchaîne avec un énorme pétard pour tromper Salin sous sa barre (0-1, 28e).

– Nzonzi récupère un ballon dans les pieds de Fofana et s’appuie sur Guirassy. L’action se poursuit et c’est Truffert qui hérite du bout de cuir sur le côté gauche. Voyant le champion du monde continuer sa course, le latéral lui déposer un centre parfait pour un coup de tête croisé à gauche de Lecomte (1-1, 81e).

– Après un cafouillage dans la surface suite à un bon travail de Guirassy, Terrier hérite du ballon au point de penalty et remet en retrait pour Truffert. Le jeune Rennais décoche une frappe puissante à ras de terre sur laquelle Lecomte n’a pas la main assez ferme (2-1, 90e+2).

Il fallait être costaud pour remplacer Maouassa, intenable durant une demi-heure avant de se blesser. Le jeune latéral a réussi sa mission ! Sérieux et engagé, le Breton a réalisé un dernier quart d’heure de très haut niveau avec une belle passe décisive pour Nzonzi puis le but de la victoire, son premier en carrière, pour permettre aux siens de prendre la tête du championnat. Sacrée soirée !

Romain Salin (4,5) : moyen. Le gardien rennais n’a pas respiré la confiance, notamment sur les relances.

Hamari Traoré (5) : on a vu le latéral droit malien bien plus entreprenant. Face à un Volland pourtant décevant, le Rennais aurait pu se montrer plus actif offensivement. Derrière, il a fait le travail.

Naif Aguerd (5,5) : le Marocain s’est souvent montré brouillon. Toujours du bout du pied, en se jetant, l’ancien Dijonnais a alterné le bon et le moins bon. Il a souffert face à Ben Yedder.

Damien Da Silva (5) : un match assez compliqué pour le capitaine rennais. Fautif sur le but de Ben Yedder avec une mésentente avec Nzonzi, il a doucement remonté la pente pour mieux finir malgré la présence de l’attaquant français, toujours très remuant.

Faitout Maouassa (non noté) : quel dommage ! Absolument intenable dans son couloir, le latéral gauche a multiplié les déboulés impressionnants. Malheureusement pour Rennes, il sort sur blessure après un contact rugueux avec Aguilar. Remplacé à la 41e minute par Adrien Truffert (8), lire commentaire ci-dessus.

Benjamin Bourigeaud (6,5) : le meilleur Rennais sur la pelouse durant la période creuse. Loin d’être impressionné, l’ancien Lensois a été le plus dangereux avec deux énormes occasions en seconde période, dont une grosse frappe sur le poteau. Il a été celui qui a montré que la victoire était posible. Remplacé à la 80e minute par Jonas Martin (non noté).

Steven NZonzi (5,5) : l’international tricolore a vécu une première heure difficile. Peu rayonnant dans le coeur du jeu, il est coupable d’une mésentente avec Da Silva qui provoque le but de Ben Yedder. Il se rattrape bien en fin de match avec une récupération de balle haute, un rush vers l’avant et un coup de tête gagnant pour égaliser.

Eduardo Camavinga (5) : la pépite rennaise n’a pas été à son aise. Gêné par les courses de Fofana et Tchouaméni, le Bleu a eu du mal à trouver ses partenaires. Une influence minime. Remplacé à la 80e minute par Flavien Tait (non noté).

Raphinha (3) : le Brésilien a raté son match. En dehors d’une pauvre tentative sans grand danger en première période, l’ancien joueur du Sporting n’a pas été en vue. Une déception. Remplacé à la 58e minute par Romain Del Castillo (non noté).

Sehrou Guirassy (6) : le buteur rennais est tombé sur deux gros morceaux avec Badiashile et Disasi. Et pourtant, il s’est bien battu pour les aspirer et permettre à ses partenaires de glisser dans les espaces. Pas de but, mais une grosse activité.

Martin Terrier (5,5) : longtemps discret, l’attaquant français a finalement été décisif en glissant une passe parfaite en retrait pour Truffert. Au bon endroit, au bon moment, l’ex-Lyonnais s’en contentera.

Benjamin Lecomte (4) : autoritaire sur sa ligne, le gardien monégasque a été sérieux durant 80 minutes. Avant de se faire avoir par Nzonzi puis en se trouant légèrement sur le but victorieux de Truffert. Un finish difficile à digérer.

Ruben Aguilar (4) : le latéral droit a eu du boulot durant une demi-heure face à Maouassa, finalement sorti sur blessure. Trop timide offensivement, il a laissé Truffert prendre confiance dans son couloir. Une erreur de jugement qui coûte cher.

B. Badiashile (6) : une première heure impressionnante du défenseur central. Serein, il n’a jamais semblé paniqué en revenant avec fermeté sur les offensives rennaises. En fin de match, il a été pris dans le tourbillon rennais et n’est pas assez ferme pour éviter la désillusion. Dommage.

Axel Disasi (4,5) : l’ancien Rémois a été moyen. S’il est décisif en sortant une frappe de Bourigeaud qui partait au fond des filets, il sort précipitamment sur Nzonzi, laissant une ouverture au milieu rennais sur le but de l’égalisation. Une fin de match ratée.

Djibril Sidibé (6) : assez neutre en première période, le latéral français, positionné à gauche, est monté en puissance. Il délivre d’ailleurs une somptueuse passe pour Ben Yedder, qui gâche son offrande. Au niveau.

Youssouf Fofana (5,5) : une première monstrueuse pour l’ancien joueur de Strasbourg. Puissant, technique et déterminé, le milieu asémiste a aspiré les ballons dans sa zone et a couru pour deux pour empêcher ses homologues rennais de prendre le dessus. En revanche, il s’est complètement effondré en fin de match avec une perte de balle fatale devant Nzonzi et de nombreuses passes ratées dans les dernières minutes.

Francesc Fàbregas (6,5) : ce n’est pas le grand Fabregas, mais celui-ci peut clairement être très utile à Monaco. Rarement attaqué, le milieu espagnol a été précieux dans sa faculté à écarter vers ses joueurs de côté pour étirer le bloc rennais. Il a d’ailleurs été particulièrement efficace sur ses coups de pied arrêtés, toujours très bien bottés. Sa sortie a fait du mal à son équipe, moins sereine dès lors. Remplacé à la 72e minute par William Geubbels (non noté).

Aurélien Tchouaméni (6) : le joueur passé par Bordeaux a livré une copie correcte. Régulier sur l’ensemble du match, il a plutôt bien contenu Camavinga. Remplacé à la 94e minute par Stevan Jovetic (non noté).

Kevin Volland (3) : encore une soirée compliquée pour l’attaquant allemand. Dépassé physiquement par les défenseurs rennais, il n’a jamais réussi à les bousculer. La Ligue 1 ne lui réussit pas encore. Remplacé à la 89e minute par Gelson Martins (non noté).

Wissam Ben Yedder (6) : le capitaine asémiste a enfin trouvé la faille ! Toujours aussi à l’aise techniquement, le buteur français a marqué d’une énorme frappe sous la barre avant la demi-heure de jeu. En confiance, il a posé de gros soucis aux défenseurs rennais, dépassés par son intelligence de jeu. En revanche, il rate une énorme occasion en tapant sur la barre alors qu’il y avait bien mieux à faire. Le tournant du match car Rennes ne serait pas revenu avec un deuxième but… Remplacé à la 83e minute par Henry Onyekuru (non noté).

Sofiane Diop (5) : s’il ne s’est pas montré à son aise dans le dernier quart du terrain, le jeune attaquant a effectué un gros travail de harcèlement pour empêcher la première relance rennaise. Il en faudra plus pour faire plus mal la prochaine fois. Remplacé à la 93e minute par Guillermo Maripan (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de « commentaires » ci-dessous !

RENNES 2-1 MONACO (mi-tps: 0-1) – FRANCE – Ligue 1 / 4e journéeStade : Roazhon Park – Arbitre : Jérôme MiguelgorryButs : S. Nzonzi (81e) A. Truffert (90+2e) pour RENNES – W. Ben Yedder (28e) pour MONACOAvertissements : M. Terrier (90+5e), pour RENNES – A. Disasi (68e), W. Geubbels (76e), pour MONACORENNES : R. Salin – H. Traoré, D. Da Silva, N. Aguerd, F. Maouassa (A. Truffert, 41e) – E. Camavinga (F. Tait, 80e), S. Nzonzi, B. Bourigeaud (J. Martin, 80e) – Raphinha (R. Del Castillo, 58e), S. Guirassy, M. TerrierMONACO : B. Lecomte – R. Aguilar, A. Disasi, B. Badiashile, D. Sidibé – A. Tchouaméni (S. Jovetic, 90+4e), Fàbregas (W. Geubbels, 72e), Y. Fofana – S. Diop (G. Maripán, 90+3e), W. Ben Yedder (H. Onyekuru, 83e), K. Volland (Gelson Martins, 89e)

Le magnifique enchaînement de WBY ! Premier but de Ben Yedder cette saison ???? #SRFCASM pic.twitter.com/zzlW266wFO

#ps1 a { margin:2px; border-radius:2px; width:170px; height:32px; display:inline-block; color:#fff; font:bold 12px/34px arial; text-decoration:none; color:#fff; text-align:right; padding:0 20px 0 0; width:180px; }
#ps1 a:hover { opacity: 0.7; transition:opacity 0.5s ease-out; }
#ps1 a i { display:inline-block; background:url(http://www.maxifoot.fr/0_images/sprite_partage.gif) no-repeat; float:left; }
#ps1 a.fb1 { background-color:#2D609B; transform: translateZ(0px); }
#ps1 a.tw1 { background-color:#00C3F3; }
#ps1 a.gp1 { background-color:#D53326; }
#ps1 a.fb1 i { width:24px; height:24px; background-position:-39px 0; margin:4px 6px 0 4px; }
#ps1 a.tw1 i { width:23px; height:20px; background-position:0 0; margin:7px 10px 0 6px; }
#ps1 a.gp1 i { width:15px; height:15px; background-position:-24px 0; margin:10px 8px 0 10px; }
#ps1 a.fb1:hover,#ps1 a.fb1:active,#ps1 a.fb1:focus { animation-direction:alternate; animation-duration:0.3s; animation-iteration-count:infinite; animation-name:pulse-shrink; animation-timing-function:linear; }
@-webkit-keyframes pulse-shrink { to { -webkit-transform(0.95); transform: scale(0.95); } }
@keyframes pulse-shrink { to { -webkit-transform: scale(0.95); transform: scale(0.95); } }
.pulse-shrink { display:inline-block; -webkit-transform:translateZ(0); transform:translateZ(0); box-shadow:0 0 1px rgba(0, 0, 0, 0); }
.pulse-shrink:hover, .pulse-shrink:focus, .pulse-shrink:active {
-webkit-animation-name:pulse-shrink; animation-name:pulse-shrink; -webkit-animation-duration:0.3s; animation-duration:0.3s; -webkit-animation-timing-function:linear;
animation-timing-function:linear; -webkit-animation-iteration-count:infinite; animation-iteration-count:infinite; -webkit-animation-direction:alternate; animation-direction:alternate; }

function fb1(s1,w1,h1) {
var u1=’http://www.maxifoot.fr/football/article-44933.htm’;
var t1=(screen.height/2)-(h1/2);
var l1=(screen.width/2)-(w1/2);
if (s1==’fb’) {
u2=’http://www.facebook.com/sharer.php?s=100&u=’+u1;
} else if (s1==’gp’) {
u2=’https://plus.google.com/share?url=’+u1;
} else if (s1==’tw’) {
u2=’https://twitter.com/intent/tweet?text=’+encodeURIComponent(« Un gamin met Rennes sur le trône – Débrief et NOTES des joueurs (SRFC 2-1 ASM) »)+’&url=’+u1+’&via=maxifoot_fr’;
}
window.open(u2,’pshare’,’top=’+t1+’,left=’+l1+’,toolbar=no,status=no,menubar=no,location=no,directories=no,width=’+w1+’,height=’+h1);
}

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

Un problème avec cet article ? Prévenez-nous en cliquant sur ce lien

var ctx1= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+=’

‘;
ctx1+=’

Votre adresse e-mail :


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]