World news – La famille de Breonna Taylor va toucher 12 millions de dollars

0
5

Monde La famille de Breonna Taylor va toucher 12 millions de dollars

BLACK LIVES MATTER Cette jeune infirmière afro-américaine avait été tuée chez elle lors d’une intervention controversée des forces de l’ordre

Publié le 16/09/20 à 00h49
— Mis à jour le 16/09/20 à 00h49

Breonna Taylor était endormie, un peu après minuit, quand la police de Louisville a défoncé la porte de son appartement dans le cadre d’une enquête sur un trafic de drogue impliquant son ex-petit ami. Croyant avoir affaire à des cambrioleurs, son nouveau compagnon a ouvert le feu. La police a riposté à 20 reprises, tuant sur le coup cette infirmière afro-américaine de 8 balles. Mardi, la ville a annoncé qu’elle allait verser 12 millions de dollars à sa famille dans le cadre d’un accord à l’amiable qui met un terme aux poursuites au civil, mais pas au pénal.

Cette somme, l’une des plus importantes jamais accordées à des proches de victimes de la police, reflète l’émoi causé dans tous les Etats-Unis par ce dossier devenu emblématique du mouvement « Black Lives Matter » avec un nom scandé tout l’été par les manifestants avec celui de George Floyd.

« Aujourd’hui est un jour important en direction de la justice pour Breonna. Mais ce n’est que le début », a commenté sa mère Tamika Palmer lors d’une conférence de presse. Le visage couvert par un masque arborant une photo de sa fille, elle a réclamé avec une émotion difficilement contenue l’inculpation des agents impliqués dans le drame, qui restent en liberté six mois après la mort de la jeune femme.

L’accord à l’amiable met en effet un terme à la procédure au civil mais pas à l’enquête pénale. « Nous exigeons que le procureur général du Kentucky, Daniel Cameron, annonce immédiatement des mises en accusation » dans ce dossier, a renchéri Ben Crump, l’avocat de la famille. En attendant, il s’est réjoui de cet accord d’un montant « historique », l’un des plus élevés après les 16 millions de dollars que la ville de Chicago a accepté de payer en 2018 aux proches de Bettie Jones, une femme noire de 55 ans abattue par des policiers à qui elle avait ouvert la porte pour les aider à arrêter un de ses voisins. « Mais les réformes globales de la police sont tout aussi importantes, elles créent un exemple », a ajouté Me Crump.

Les réformes prévoient un meilleur encadrement des mandats d’arrêt, la mise en place d’un système recensant les plaintes contre les agents, l’inclusion de travailleurs sociaux dans les rangs des policiers ou encore des incitations financières pour qu’ils s’installent dans les quartiers défavorisés, a précisé le maire démocrate de Louisville Greg Fischer. Pour lui, il s’agit d’éviter qu’une telle « tragédie puisse se reproduire ».

Les trois policiers se sont présentés chez elle munis d’un mandat d’arrêt dit « no knock » qui leur permet d’entrer chez un suspect sans s’annoncer. Les forces de l’ordre affirment avoir frappé et crié « police », mais le compagnon de Breonna Taylor assure que ce n’est pas le cas. Face à la mobilisation, les autorités de Louisville ont licencié l’un des agents, Brett Hankison, et mis ses deux collègues à pied sans toutefois les mettre en examen. La ville a également banni les mandats « no knock ».

Choix de consentement © Copyright 20 Minutes – La fréquentation de 20 Minutes est certifiée par l’ACPM


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]