World news – Pourquoi Kanye West veut rencontrer Vincent Bolloré

0
14

MUSIQUE – “Je vais rencontrer Vincent Bolloré”. Posté ce jeudi 16 septembre sur le compte Twitter de Kanye West, ce message a de quoi interpeller. Qu’aurait donc à dire le rappeur de “Yeezus” à l’homme d’affaires français? Pour comprendre l’intérêt de Yeezy pour Vincent Bolloré, il faut remonter ses nombreux messages.

Depuis quelques jours sur Twitter, Kanye West s’en prend au fonctionnement de l’industrie de la musique, notamment en ces temps de crise pour les artistes. “Quand vous signez un contrat de musique, vous renoncez à vos droits. Sans les masters (les enregistrements originaux, ndlr), vous ne pouvez plus rien faire avec votre propre musique. Quelqu’un d’autre contrôle où elle est jouée et quand elle est jouée. Les artistes n’ont plus qu’à accepter la notoriété, les tournées et les produits dérivés”, écrit l’artiste de 43 ans.

Aujourd’hui, Kanye West semble bien décidé à reprendre tous les droits sur sa musique et accuse les labels “d’enterrer vivants” les artistes. “Dans le monde du streaming, la propriété des masters c’est le plus important. C’est l’essentiel des revenus. Avec le Covid, les artistes ont besoin de leurs masters. C’est encore plus important qu’avant”, soutient le rappeur qui appelle aussi Drake, Kendrick Lamar ou J. Cole à rallier sa cause.

Et c’est là où Vincent Bolloré entre en jeu. Vincent Bolloré est le premier actionnaire de Vivendi, mastodonte des médias et de la communication dont Universal Music Group est une filiale, rappelle Puremédias. Filiale qui édite les albums de Kanye West justement.

“Je n’ai plus besoin du rendez-vous avec Arnaud [de Puyfontaine, président du directoire du groupe Vivendi, ndlr]… Je vais rencontrer Vincent Bolloré”

Si le rappeur assure avoir déjà eu une “parfaite première conversation” au téléphone avec Katie Jacobs, dirigeante américaine qui siège au conseil de surveillance de Vivendi, il veut désormais avoir à faire au grand patron. Quelques tweets plus tôt, il avait aussi exigé d’Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, qu’il prenne “le premier avion” pour “venir le rencontrer immédiatement”.

Poursuivant sa logorrhée, le mari de Kim Kardashian explique qu’il “n’a pas un contrat avec Universal… mais dix” et propose de les rendre publics pour que “tous les avocats du monde puissent s’y plonger.” 

“Tous ceux qui travaillent à Universal et Vivendi, soyez assurés que je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir légal et utiliser ma voix jusqu’à ce que tous les contrats des artistes soient changés. À commencer par reprendre les droits sur mes masters pour les céder à mes enfants. Je ne m’arrêterais pas, je vous le promets”, menace Kanye West, dont la fortune est estimée à 1,3 milliard de dollars. 

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Avec la newsletter quotidienne du HuffPost, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
En savoir plus


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]