World news – Une partie des électeurs a déjà voté pour la présidentielle américaine, voici pourquoi

0
15

INTERNATIONAL – Les choses sérieuses commencent. Vendredi 18 septembre, dans une poignée d’États américains dont le Minnesota, le vote anticipé a démarré, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article. Cette pratique, quasi inconnue dans l’hexagone sauf pour le vote des Français de l’étranger aux législatives, est fondamentale outre-Atlantique.

En 2016, près de 40% des Américains avaient voté soit en avance, soit par correspondance. Véritable institution, le vote anticipé y est reconnu comme une puissante arme anti-abstention puisqu’il permet aux travailleurs, retraités mais aussi aux malades et aux absents le jour du vote de s’exprimer quand cela les arrange.

C’est pour cette raison que les deux candidats à la présidentielle à venir, Donald Trump pour le camp républicain et Joe Biden pour le camp démocrate, s’étaient tous les deux déplacés au Minnesota pour l’ouverture des bureaux de vote. L’État est essentiel à la victoire de l’un des deux camps: c’est en effet l’un des “swing states” qui décidera du sort de l’élection du 3 novembre.

Côté français, ce vote par anticipation n’a, contrairement au vote blanc ou au vote obligatoire, aucun droit de cité dans le débat institutionnel. À tel point que l’hypothèse d’y recourir n’a même jamais été sérieusement envisagée dans les cercles académiques et encore moins chez les législateurs. Dans l’hexagone, quand on prévoit d’être absent le jour J, une seule solution: la procuration.

Dans les faits, il existe pourtant déjà des exceptions françaises au sacro-saint vote dominical, même si elles sont limitées et strictement encadrées. Pour des raisons évidentes d’accessibilité aux bureaux électoraux, les Français de l’étranger peuvent effectivement voter par Internet et/ou par correspondance mais uniquement aux élections législatives (jusqu’à une semaine avant la métropole pour le premier tour) et consulaires.

Autre exception notable, certains territoires d’outre-mer votent depuis 2007 avec une (légère) avance sur la métropole, cette fois-ci pour des raisons de décalage horaire. À la prochaine élection présidentielle ainsi qu’aux législatives, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Antilles (Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin), la Guyane et la Polynésie française voteront avec 24 heures d’avance sur l’Hexagone.

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Avec la newsletter quotidienne du HuffPost, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour.
En savoir plus


SOURCE: https://www.w24news.com

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]