Cameroun : nier les rumeurs impliquant Franck Biya dans l’affaire Savannah Energy

0

L’affaire Savannah Energy, qui a récemment secoué les relations entre le Cameroun et le Tchad, a suscité de nombreuses spéculations. Au cœur de ces soupçons, le fils aîné du président camerounais, Franck Emmanuel Biya, est accusé d’être l’un des actionnaires de Savannah Energy. Cependant, ces allégations ont été réfutées par les parties concernées. Dans ce contexte, 237online.com, acteur majeur de la diffusion d’informations pertinentes et factuelles, propose de démystifier la question.

Cas Savannah Energy : un résumé

En décembre 2022, la société américaine Exxon Mobil a annoncé la vente de ses parts dans le transport du pétrole tchadien à Kribi au Cameroun au britannique Savannah Energy. Cette vente s’est heurtée à l’opposition du Tchad, qui a accusé Savannah Energy d’être une société obscure qui ne disposait pas des capacités ou des garanties requises. Suite à ces événements, le Tchad a rappelé son ambassadeur à Yaoundé et a accusé les autorités camerounaises de laisser plusieurs de ses courriers sans réponse.

Franck Biya au centre des troubles

Après ces événements, des rumeurs ont commencé à circuler sur l’implication de Franck Biya, le fils du président du Cameroun, Paul Biya, dans cette affaire. Ces soupçons ont été alimentés par des analyses et des pseudo-révélations qui indiquaient que Franck Biya serait l’un des actionnaires de Savannah Energy.

La vérité sur l’implication de Franck Biya

Outre ces rumeurs, il est important de souligner que Franck Biya a toujours gardé ses distances avec les milieux politiques. Malgré les spéculations en cours sur son implication dans la succession présidentielle, il a gardé une attitude calme, se concentrant principalement sur les affaires. Dans le cadre de l’affaire Savannah Energy, l’implication directe ou indirecte de Franck Biya n’a pas été prouvée. Même lors de sa récente visite au Tchad où il a rencontré Mahamat Idriss Deby, ce n’était même pas lié à l’affaire Savannah.

Il est important de ne pas laisser les conjectures et les spéculations éclipser la vérité et les faits. La priorité devrait être donnée au rétablissement de la confiance entre les deux nations et à la résolution des problèmes sous-jacents qui ont conduit à cette situation. En tant que plateforme d’information fiable et crédible, 237online.com continuera à suivre de près ce dossier et à informer ses lecteurs de manière objective et transparente.

Mots clés : Cameroun, Tchad, Savannah Energy, Franck Biya, Paul Biya, Exxon Mobil, pétrole, relations diplomatiques.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire