Samuel Eto’o, une menace pour le football camerounais ? Les révélations choquantes d’Henry Djalla Quan

0

L’ubiquité d’Eto’o

Lors d’une récente conférence de presse, Henry Djalla Quan, ancien vice-président de la FECAFOOT, a fait des déclarations explosives sur Samuel Eto’o, l’actuel président de la fédération. Selon Quan, Eto’o, qui était une star sur le terrain, cherche à briller également dans un rôle d’encadrement, au détriment d’autres talents de l’équipe nationale. Sa présence constante lors des réunions et des séances d’entraînement mettrait même l’entraîneur mal à l’aise.

Frais de manipulation

Quan accuse également Eto’o d’être un dirigeant manipulateur. Il affirme que l’ancien joueur a trompé tout un pays en laissant entendre que l’assemblée générale de la FECAFOOT proposait de prolonger son mandat de président de 4 à 7 ans. Selon Quan, ce sujet n’a jamais été abordé au sein de l’organisation, remettant ainsi en question l’intégrité d’Eto’o.

Finances difficiles

En plus de ces accusations, Quan s’interroge sur les finances de la FECAFOOT. Il affirme que sous la présidence d’Eto’o, l’organisation a accumulé des dettes de plusieurs milliards de francs, malgré les promesses de ce dernier de ne pas toucher à son salaire de président. Ces révélations soulèvent des inquiétudes quant à la gestion financière de la fédération.

Ces allégations bouleversantes remettent en question le rôle d’Eto’o en tant que président de la FECAFOOT et soulèvent des interrogations sur l’avenir du football au Cameroun. L’impact de ces révélations sur la stabilité du pays reste à déterminer. L’affaire est à suivre de près.

Source : 237online.com

Belibi Atangana, 237online.com

Mots clés : Samuel Eto’o, menace, football camerounais, révélations, Henry Djalla Quan.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire