Okocha, Pokou, Song… Découvrez Ces 10 légendes qui n’ont jamais remporté le Ballon d’or africain

0

Le sport-roi est parfois injuste. Il existe ainsi des légendes vivantes du Continent-mère, de valeureux chevaliers du ballon rond qui ont fait la gloire et la fierté du football africain mais qui n’ont jamais réussi à obtenir le tant convoité Ballon d’Or africain, alors qu’ils le méritaient amplement.

Voici ci-dessous une liste non exhaustive de 10 joueurs, qui auraient pu (ou dû) remporter la prestigieuse récompense :

1) Jay-jay Okocha – Nigeria

Symboles de la virtuosité technique africaine, adulé par tout un pays et idolâtré par tout un Continent, Okocha demeurera certainement l’un des plus grands joueurs qu’ait enfanté le « Continent-mère ».

Champion d’Afrique 1994, huitième de finaliste des Mondiaux 1994 et 1998 et vice-champion d’Afrique 2000, Okocha participa également au triomphe historique de sa sélection lors des Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 face à l’Argentine.

2) Laurent Pokou – Côte d’Ivoire

Considéré comme étant l’un des plus grands footballeurs ivoiriens de tous les temps, le meilleur buteur des Coupes d’Afrique des Nations 1968 (6 buts) et 1970 (8 buts), a porté pendant 38 ans le statut de meilleur buteur de l’histoire de la plus prestigieuse des compétitions africaines avec 14 réalisations.

3) Trésor Mputu – RD Congo

Le jeu de mots est facile mais bien approprié et nullement exagéré : Trésor Mputu Mabi est un trésor, un joyau pur, une technique exceptionnelle, bref, un joueur qu’on adore regarder jouer.

Considéré comme étant le meilleur footballeur évoluant en Afrique depuis plusieurs années, le maître à jouer du TP Mazembe et des Léopards de la République Démocratique du Congo est l’une des seules grandes stars du ballon rond à évoluer sur le continent africain.

4) Rigobert Song – Cameroun

Crinière blonde au vent, audacieux, combatif et fougueux, Rigobert Song Bahang, toutes griffes dehors, aura symbolisé, presque à la perfection l’image du Lion Indomptable du Cameroun.

Le nom de l’homme aux cent trente-sept sélections, aux quatre Coupes du Monde et aux huit Coupes d’Afrique des Nations (un record), dont deux victorieuses (2000 et 2002), restera certainement gravé à jamais dans les annales du football camerounais, africain et mondial.

5) Seydou Keita – Mali

L’ex capitaine emblématique des Aigles du Mali, Seydou Keita, est certainement l’un des plus grands joueurs que le football malien ait connu.

Meilleur buteur de l’histoire de sa sélection (25 buts), l’ancien chouchou des supporters du FC Barcelone (2008-2012) s’impose également comme étant le footballeur malien le plus titré de l’histoire avec pas moins de 17 prestigieux titres remportés durant sa riche carrière.

6) Rashidi Yekini – Nigeria

Le « Taureau de Kaduna » a terrifié les défenseurs adverses de 1986 à 1999 sous le maillot des Super Eagles, s’imposant à ce jour comme étant le meilleur buteur de l’histoire du Nigeria avec 37 unités dans son escarcelle (en 58 sélections).

7) Michael Essien – Ghana

L’ex capitaine des Black Stars du Ghana, Michael Essien, est certainement l’un des meilleurs milieux de terrain défensifs de l’histoire du football africain et mondial.

Redoutable dans les duels, infatigable et doté d’une force physique naturelle impressionnante, Essien, alias « Le Bison », a perpétué une tradition de milieux défensifs ghanéens intraitables qui ont illuminé l’Europe de leur talent

8) Rachid Mekhloufi – Algérie

Pour beaucoup il demeure encore le plus grand joueur africain de tous les temps. Durant sa longue carrière de près de vingt ans, l’emblématique attaquant de l’AS Saint-Etienne des années 50 et 60 a fait vibrer les férus du ballon rond en France, au Maghreb et en Afrique comme personne ne l’a fait avant lui.

Ballon d'or

9) Jules Bocandé – Sénégal

Idole de toute une génération au Sénégal au cours des années 80, l’illustre «serial-buteur» du FC Metz et du Paris Saint-Germain, Jules Bocandé, a massacré bien des défenses sur les terrains de la Ligue 1 française, finissant même meilleur buteur du championnat, avec 23 réalisations lors de l’exercice 1985-86. En 223 matchs en L1, il a inscrit 69 buts.

Ballon d'or

10) Hossam Hassan – Egypte

Dans l’histoire du ballon rond, peu de footballeurs peuvent se targuer de détenir un palmarès aussi éblouissant que le légendaire attaquant égyptien Hossam Hassan.

Cent soixante-seize sélections, quatre-vingt-trois buts en 21 ans de carrière sous le maillot des Pharaons, Hossam Hassan alias le « Cantona africain », c’est 14 titres de champion d’Egypte, 5 Coupes nationales, 2 Ligues des Champions africaines, 3 Coupes d’Afrique des Nations, une participation à la Coupe du monde 1990 et une retraite à près de 41 ans.

Ballon d'or

Ils auraient pu figurer dans cette liste:

Kolo Touré (Côte d’Ivoire)

Sunday Oliseh ( Nigéria)

André Ayew ( Ghana)

Daniel Amokachi ( Nigéria)

François Omam-Biyik ( Cameroun)

Japhet N’Doram ( Tchad)

Pascal Feindouno ( Guinée)

Stephane Keshi ( Nigéria)

George Finidi ( Nigéria)

Mahamadou Diarra ( Mali)

Pierre Kalala Mukendi (RD Congo)

Noureddine Naybet ( Maroc)

John Obi Mikel ( Nigéria)

Essam El Hadary ( Egypte)

Wael Gomaa ( Egypte)

Geremi Njitap ( Cameroun)

Christopher Katongo ( Zambie)

Khalilou Fadiga ( Sénégal)

Didier Zokora ( Côte d’Ivoire)

Henri Camara ( Sénégal)

Bruce Grobbelaar (Zimbabwé)

Marc-Vivien Foé ( Cameroun)

Benedict McCarthy ( Afrique du Sud)

Carlos Kameni ( Cameroun)

Larbi Benbarek (Maroc)

Godfrey Chitalu (Zambie)


SOURCE : https://www.w24news.com/okocha-pokou-song-decouvrez-ces-10-legendes-qui-nont-jamais-remporte-le-ballon-dor-africain/?remotepost=4615

Les plus populaires en ce moment

PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here