Cameroun : une méfiance généralisée envers le vaccin antipaludique

0

Rumeurs et suspicions

La réception de 331 200 doses du vaccin antipaludique RTS,S par le Cameroun a été entravée par la méfiance de la population. Malgré les avantages potentiels de ce vaccin novateur pour sauver des vies d’enfants, de nombreux Camerounais refusent de le faire administrer à leurs enfants en raison de rumeurs persistantes sur sa dangerosité supposée. Certains affirment que le vaccin est expérimental et qu’il utilise les enfants comme cobayes, tandis que d’autres craignent qu’il ne rende stérile ou ne transmette le sida.

Sensibilisation de masse nécessaire

Face à ces fausses informations et suspicions, il est crucial de mieux communiquer auprès de la population camerounaise sur les avantages et l’innocuité du vaccin antipaludique RTS,S. Le Dr Mesmin, pédiatre à l’hôpital central de Yaoundé, souligne l’importance de mener des campagnes de sensibilisation de grande ampleur pour contrer les fake news. L’OMS et le gouvernement camerounais prévoient ainsi des actions de communication et la formation des agents de santé sur le RTS,S avant le lancement de la campagne nationale de vaccination en 2024.

En espérant que les Camerounais comprendront les bénéfices de ce vaccin et accepteront de protéger leurs enfants contre le paludisme, le Dr Mesmin appelle à une prise de conscience collective.

Jean-Claude Mbazoa, 237online.com

Mots clés : Cameroun, défiance, massive, vaccin, antipaludique, rumeurs, suspicions, sensibilisation, enfants, paludisme.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire