Bataille Biya-Kamto: le vibrant appel patriotique de Robert Messi aux Beti

    0
    22

    Le Regime du President Paul Biya tel qu’il se presente aujourd’hui n’a plus rien de republicain: Il est en realite sous la domination d’un clan ethnique reduit aux ressortissants bulus de son ethnie et ceux nanga- ebokos de son epouse Chantal Biya: Mais au fil du temps,ce regime a evolue vers la preeminence de cette derniere dans la conduite des affaires de l’Etat ceci a travers son bras droit le Ministre d’Etat SGPR qui fait en realite officice de President Bis en vertue de la delegation permanente de signature a lui concedee par le President Biya sous influence de la Premiere Dame:
    Le Cameroun vit donc maintenant en fait et ceci au mepris de la Constitution sous un regime de cohabitation entre le President et la Premiere Dame , sous lequel les freres et les beaux freres du President et de la Premiere Dame se partagent les postes clefs:

    C’est ainsi qu’ils ont mis en place un gouvernement parallele detenant la realite du pouvoir au detriment de celui formel qui est visible aux camerounais:Au sein de l’appareil d’Etat notamment vous noterez que celui qui fait office de Premier Ministre dans ce gouvernement invisible est le Secretaire General des Services du Premier Ministre, poste occupe par une creature Betie de Ferdinan Ngoh Ngoh instrumentalisee par lui pour controler le Gouvernement a travers la delegation permanenente de signature et l’invocation des hautes instructions du Chef de l’Etat :

    Au niveau du RDPC,le parti au pouvoir, c’est le meme stratageme qui est mis en place:Ici c’est le Ministre du Travail, un autre Beti qui sert de doublon au Secretaire General non Beti du Parti: C’est enfin le meme schema qui est mis en place a l’Assemblee Nationale et au Senat avec un responsable officiel non beti qui se fait doubler par une personalite que le clan considere etre plus loyale a lui.

    Le seul moyen de liberer le Cameroun du nepotisme de ce clan familial est de construire en alternative une GRANDE COALITION POLITIQUE entre tous les CAMEROUNAIS OPPOSES A CE REGIME,QUI TRANSCENDERAIT LES CLIVAGES ETHNIQUES,TRIBAUX ET LES APPARTENANCES AUX PARTIS POLITIQUES.

    L’essentiel ici etant de liberer le Cameroun de cette bande de predateurs assoiffes de pouvoir qui en 2025 tenteront encore si rien n’est fait pour les en empecher de le conserver apres deja un demi-siecle d’hegemonie.

    C’est dans ce contexte que le Beti que je suis lance a mes freres et soeurs Betis un appel pressant a la dissidence politique: Je les exhorte a quitter le RDPC et ses intriques politiciennes pour rejoindre le MRC de Maurice Kamto: Ils y seront accueillis les bras ouverts et y vivront une experience democratique dont il auront ete prives pendant leurs decennies de militantisme au sein du RDPC:

    LE GRAND GROUPE BETI N’A RIEN A CRAINDRE DU MRC NI DE MR MAURICE KAMTO: AVONS NOUS ETE JADIS OPPRIMES SOUS LE REGIME AHIDJO?LA REPONSE EST:NON! QUI NOUS A DONNE CE POUVOIR QUE NOUS VOULONS MAINTENANT CONSERVER AD ETERNUM?LA REPONSE C’EST LE PRESIDENT AHIDJO: ENFIN QUI A CONSTRUIT LE PALAIS DE L’UNITE QUI FAIT AUJOURD’HUI LA FIERTE DE TOUS MAIS QUE NOUS BETIS AVONS EGOISTEMENT REBABTISE LE PALAIS D’ETOUDI?LA REPONSE A CETTE QUESTION EST ENCORE AHMADOU AHIDJO.

    POUR DEFINITIVEMENT CLORE CETTE QUESTION JE DIRAI QUE NOUS BETIS NE DEVONS RIEN CRAINDRE D’UNE ALLIANCE AVEC LE MRC DE MAURICE KAMTO QUI EST UN VRAI DEMOCRATE ET QUI A DEJA TRAVAILLE HARMONIEUSEMENT AVEC LE PRESIDENT PAUL BIYA POUR MAINTENIR BAKASSI SOUS LA SOUVERAINETE CAMEROUNAISE:MAURICE KAMTO ET UN GRAND PATRIOTE:LES BETIS N’ONT RIEN A CRAINDRE D’UNE ALLIANCE AVEC LUI: BIEN AU CONTRAIRE ILS CONSTITUERONT AVEC LUI ET SON PARTI UNE ALLIANCE POLITIQUE STABLE POUR GOUVERNER AVEC D’AUTRES NOTRE PAYS POUR LE BIEN ETRE DE TOUS NOS COMPATRIOTES.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here