Horner voit les concepts aérodynamiques de Mercedes et de Red Bull se rapprocher

    0
    16

    La F1 a finalement annoncé un calendrier à 17 courses et pour Red Bull et Max Verstappen (qui compte 37 points de retard sur Lewis Hamilton au classement), cela ne peut être qu’une bonne nouvelle : car ainsi, le Néerlandais aura plus d’opportunités pour combler son retard sur la Mercedes.

    « J’espère que ça aidera ! » a commenté le directeur de Red Bull, Christian Horner, en conférence de presse à Spa.

    « Habituellement, après ce qui aurait été la pause estivale, il nous restait environ neuf courses, maintenant nous en avons onze. C’est tout simplement génial de faire des courses et évidemment, toutes les mesures et précautions sont prises pour que la Formule 1 reste active et se rende sur de nouveaux circuits intéressants. »

    Mais plus de courses au calendrier, cela signifie aussi plus d’opportunités, pour Mercedes, d’accroître son avance sur Red Bull au classement des constructeurs. Même si Milton Keynes semble avoir redressé nettement la barre depuis Silverstone, le retard sur l’équipe allemande est toujours massif : qu’est-ce qui a encore cloché chez Red Bull pendant l’hiver selon Christian Horner ?

    « Je pense que Mercedes a fait un excellent travail pendant la période de pause. Ils ont sorti une voiture très compétitive. Nous sommes encore en train de diviser les deux pilotes Mercedes au championnat, ce qui est un exploit phénoménal de Max, et oui, nous travaillons très dur pour combler l’écart – mais Mercedes, c’est une grosse machine, une machine bien huilée, une machine bien financée et évidemment, dans l’ensemble, ils font un très, très bon travail en ce moment. Donc nous travaillons très dur, nous avons eu une bonne série de résultats et évidemment nous voulons réduire cet écart. Parce que ce n’est pas seulement cette année, c’est aussi l’année prochaine qui est concernée. »

    « Heureusement, nous avons des choses dans les tuyaux, et j’espère que nous comprenons mieux certains de nos problèmes depuis le début de l’année et qu’une dynamique de développement plus forte pourra se retrouver dans la voiture. »

    Red Bull a également modifié en partie sa conception aérodynamique cette année : le high-rake a été gardé, mais les capes, au niveau de l’aileron avant, ont bien évolué. Cela peut-il expliquer le retard de Red Bull ? L’équipe n’aurait-elle pas dû, carrément, abandonner sa philosophie high-rake ?

    « Pas vraiment, parce que je pense que les Mercedes ont augmenté leur hauteur de caisse à l’arrière. Si vous regardez à quel point leur voiture a évolué ces dernières années, on n’est pas loin de notre situation actuelle, de là où nous sommes. Je ne suis donc pas d’accord avec ce commentaire. Ces voitures sont aujourd’hui incroyablement compliquées sur le plan aérodynamique. Il suffit de regarder les éléments qui composent les pontons, l’aileron avant, le dessous de l’aileron avant et, inévitablement, il arrive parfois que des choses ne fonctionnent pas en parfaite harmonie ou dans des conditions différentes. »

    « Je pense que nous avons une bonne compréhension de ce qui n’a pas fonctionné sur la voiture et que nous avons de bonnes et positives perspectives. Notre priorité pour l’instant est d’essayer de tirer le meilleur parti de ce week-end et de voir ce qu’il apporte. Il semble qu’il pourrait y avoir une météo intéressante dimanche et cela pourrait aussi introduire un autre facteur. »


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here